Pour raccorder des tubes en cuivre entre eux ou pour monter des raccords, il est nécessaire de les élargir. Tubes cuivre. C’est possible mécaniquement, car le cuivre est un métal mou. Le fer et l’acier étant beaucoup plus durs, il est possible de travailler sur un tube en cuivre avec des outils manuels en fait assez simples, comme une pince à évaser, un mandrin de calibrage et une bague, ou avec des embouts de perçage.

Un diamètre intérieur identique nécessite des extrémités évasées

Les tubes en cuivre sont installés dans des systèmes de circulation fermés en conservant le même diamètre intérieur. Les raccords ont également un diamètre intérieur identique. S’il y avait des différences, telles que des rétrécissements ou des extensions, le comportement de l’écoulement et du volume ne serait pas uniforme.

Au niveau des raccords, il faut créer une sorte de collerette qui s’enfonce sur l’élément de construction voisin à raccorder. Cette collerette est réalisée en élargissant le tube de cuivre. Pour ce faire, l’extrémité du tube est écartée mécaniquement jusqu’à une profondeur nécessaire. Il est ainsi possible de traiter des extrémités de tubes non usinées ou des raccords enfichables.

A lire également :   La pièce articulée dans la douche ne tient pas et remède possible

Outils mécaniques

Comme les aciers doux ont déjà une dureté environ trois fois supérieure à celle du cuivre et des alliages de cuivre, il est possible d’utiliser des outils simples en acier. Les outils courants suivants existent :

  • Pince à évaser (avec ou sans mandrin)
  • Mandrin de calibrage
  • Bague d’étalonnage
  • Pince d’expansion
  • Pince à calice
  • Embouts pour élargir les tubes pour visseuse sans fil et perceuse (91,92 € chez Amazon*)
  • Lorsqu’un tube en cuivre est simplement calibré, cela ne signifie pas, dans un premier temps, qu’il est élargi. Cependant, que ce soit pour le calibrage « normal » ou l’évasement, l’objectif principal est d’atteindre un diamètre de consigne parfaitement rond. La même exigence s’applique au sertissage d’un tube en cuivre.

    Cotes et précision

    La moindre imperfection aux extrémités et aux raccords des tubes et des raccords en cuivre peut entraîner des perturbations importantes dans le système de circulation. Les bavures non éliminées, les dérivations trop profondes et les évasements trop faibles ou trop importants en hauteur provoquent des irritations du flux et des tourbillons.

    Lors de l’élargissement, la dimension exacte (épaisseur) de la paroi de la conduite doit être convertie, le cas échéant, en ajoutant la largeur de la fente de brasage. S’il y a une différence, une arête se forme à l’intérieur du tuyau.

    A lire également :   Conduites d'eau - les matériaux les plus courants

    La vidéo suivante montre de manière claire, simple et rapide l’élargissement et le sertissage d’un tube en cuivre à l’aide d’un accessoire de perceuse :

    N’élargissez vous-même les tubes en cuivre que si vous avez suffisamment d’expérience et d’habileté manuelle. Un seul raccord mal réalisé peut réduire considérablement la durée de vie de l’ensemble de la tuyauterie.

    Étiqueté dans :

    , ,