Les tubes en cuivre sont souvent utilisés pour l’installation de l’alimentation en eau potable des bâtiments. Cuivre tuyaux. Cependant, comme tout autre métal, le cuivre est également sujet à la corrosion. Il est donc judicieux de nettoyer régulièrement les tuyaux en cuivre installés. Nous avons résumé ci-dessous ce à quoi il faut faire attention lors du nettoyage d’un tuyau en cuivre.

Nombreuses propriétés positives du cuivre

Le cuivre est un métal aux usages multiples, qui est également classé parmi les métaux non ferreux en tant que métal semi-précieux. Il est également à l’origine de nombreux alliages comme le bronze ou le laiton. En raison de sa composition chimique, il est également adapté au contact avec les aliments. En outre, sa bonne conductivité thermique joue ici un rôle important.

Tubes en cuivre et autres métaux

Le cuivre fait donc également partie des métaux utilisés de la même manière pour les conduites d’eau dans la construction de chauffage et l’approvisionnement en eau potable. Cependant, d’autres métaux sont ou ont été utilisés pour la fabrication de conduites d’eau :

A lire également :   Ajout d'un sous-sol : Voici vos options

  • Acier inoxydable
  • Laiton
  • Plomb
  • Cuivre
  • Au XIXe siècle en particulier, alors que l’on ne connaissait pas encore trop les risques du plomb pour la santé, on utilisait également des tuyaux en plomb pour les conduites d’eau potable. Ainsi, il existe encore aujourd’hui quelques régions où l’on trouve des canalisations en plomb – notamment dans le réseau public de distribution, c’est-à-dire jusqu’aux raccordements des habitations. Mais d’autres métaux sont également utilisés.

    Oxydation due à de nombreuses particules

    C’est pourquoi les particules qui se détachent peuvent également provoquer une oxydation des parties de la conduite qui sont composées d’autres métaux. En outre, l’eau potable contient des quantités très variables de différents métaux qui favorisent l’oxydation des canalisations. Les tuyaux en cuivre sont bien entendu également concernés.

    L’utilisation de tuyaux en cuivre dans les bâtiments est très répandue.

    Les tubes en cuivre sont très appréciés dans la construction de tuyauteries dans les bâtiments, car ils sont non seulement adaptés aux produits alimentaires et bons conducteurs de chaleur. Le traitement ultérieur, comme par exemple le brasage ou le brasage fort d’un tube en cuivre, est également simple et efficace, ce qui permet d’installer rapidement et à moindre coût des systèmes de conduites d’eau étanches.

    Le nettoyage des tuyaux en cuivre est simple et relativement peu dangereux.

    En outre, le nettoyage des tubes en cuivre est nettement plus facile que celui des tubes en acier inoxydable, par exemple. Contrairement à la couche d’oxydation sur l’acier inoxydable, celle sur le cuivre peut être parfaitement éliminée par des acides faiblement réactifs. C’est pourquoi on utilise principalement des acides organiques comme l’acide formique ou l’acide citrique pour nettoyer un tuyau en cuivre.

    A lire également :   Décoller le béton : Plusieurs possibilités

    Pas de problème non plus en cas de fuites

    Ces acides organiques présentent un autre avantage : si, en raison de la corrosion par piqûres, une fuite est passée inaperçue et que les acides peuvent s’échapper, il n’y a aucun risque pour la structure du bâtiment. De plus, ces acides sont utilisés fortement dilués dans l’eau. En principe, les tuyaux en cuivre peuvent également être nettoyés de manière abrasive.

    Nettoyage abrasif des tubes en cuivre

    Le sablage des tuyaux en cuivre est mentionné ici. Il présente toutefois l’inconvénient que le produit utilisé pour le sablage ainsi que la couche éliminée doivent être entièrement retirés du système de tuyauterie, ce qui ne peut être réalisé qu’au prix d’efforts considérables. C’est pourquoi il est absolument préférable de nettoyer régulièrement les tuyaux en cuivre avec un acide faiblement réactif.

    Conditions préalables au nettoyage avec des acides aqueux

    Ce nettoyage permet également d’éliminer très facilement les cellules de corrosion (appelées éléments de Lucey). Cependant, le nettoyage à l’aide d’acides a également ses limites. Selon les circonstances, la couche passive qui se forme lors de l’oxydation (chlorure de cuivre I, oxyde de cuivre I) est plus ou moins prononcée. Une couche trop forte ne peut plus être nettoyée par des acides. C’est également le cas lorsque les précipitations d’acide silicique de l’eau sont/étaient trop élevées.

    A lire également :   Couper le cuivre

    Après le nettoyage des tuyaux en cuivre

    Si les acides mentionnés sont utilisés pour nettoyer les tuyaux en cuivre, ils doivent être dilués à environ 10 à 15 pour cent (avec de l’eau). Le temps d’action dépend de l’oxydation ou de la corrosion du tube en cuivre. Enfin, il suffit de rincer le système de tuyaux avec suffisamment d’eau. Aucune autre mesure n’est nécessaire.

    Si, lors du nettoyage des tuyaux en cuivre, toutes les particules qui entraînent une oxydation supplémentaire ont été éliminées, il convient de reprendre immédiatement l’exploitation des conduites. Cela permet d’empêcher efficacement la poursuite de la corrosion (piqûres de corrosion de type I).

    Étiqueté dans :

    , ,