Le premier argument pour choisir entre une peinture de protection du bois, un vernis ou une lasure est le goût personnel. Bois protection. Toutes les peintures sont des produits de protection du bois. Les propriétés techniques d’application diffèrent également. En ce qui concerne l’efficacité et l’efficience, il existe surtout des différences en termes de durée de vie et d’entretien.

Couche couvrante ou film ouvert

En intérieur, la seule question esthétique qui se pose est généralement de savoir si le veinage et la texture doivent rester visibles sur la surface du bois ou s’ils doivent être recouverts. Comme solution intermédiaire entre le vernis et la lasure, on peut choisir une lasure à couche épaisse très épaisse ou un vernis transparent.

Lorsqu’une peinture pour bois est rénovée ou créée à l’extérieur, la fonction de protection contre les intempéries telles que l’humidité, la chaleur, le froid et les rayons UV joue un rôle essentiel.

Peinture de protection du bois versus lasure de protection du bois

Même si dans le langage courant, on ne parle généralement de produit de protection du bois qu’en rapport avec les peintures, le glacis pour bois en fait également partie. L’indice de protection est toutefois très différent.

A lire également :   Utilisation d'un pistolet thermique pour enlever le vieux vernis

Les lasures pour bois ne scellent pas le bois, ce qui les rend en soi plus fragiles que lorsqu’elles sont recouvertes d’une peinture de protection du bois ou d’un vernis étanche à l’air et à l’eau. La durée de vie d’une lasure pour bois est en moyenne inférieure à celle d’une peinture de protection du bois.

La peinture de protection du bois sèche plus rapidement et s’évapore moins longtemps.

La pénétration en profondeur d’une lasure pour bois, en particulier sous forme de lasure fluide en couche mince, retarde le séchage final. Un vernis qui ne se trouve qu’en surface est plus « honnête » en ce qui concerne les émanations de solvants. Une fois qu’il a séché en surface, il n’y a plus beaucoup de structure en dessous qui doit sécher. Une lasure à l’intérieur du bois peut continuer à dégager des émanations longtemps après l’impression de séchage en surface. Cette lente libération de solvants est souvent inférieure au seuil de perception olfactive.

Durée de vie et entretien

  • Les lasures pour bois doivent être renouvelées tous les deux à cinq ans.
  • La peinture de protection du bois doit être renouvelée tous les cinq à dix ans.
  • Les lasures pour bois ne s’écaillent pas et ne se fissurent pas.
    A lire également :   Peinture au silicate : un coup d'œil sur les ingrédients et la mise en œuvre
  • La peinture de protection du bois peut s’écailler et se fissurer
  • On ne peut pas voir si la lasure pour bois est « usée ».
  • La peinture de protection du bois indique à la surface son état de conservation
  • Une peinture de protection du bois couvrante protège généralement mieux votre bois contre les rayons UV. Ne choisissez pas une couleur trop foncée sur des surfaces exposées au soleil, car l’échauffement réduit considérablement la durabilité, ce qui n’est pas le cas avec la lasure pour bois.

    A lire également :   Suspendre le plafond avec une construction en bois

    Étiqueté dans :

    , ,