Le terme d’élargissement d’un tube en cuivre est quelque peu trompeur. Tube cuivre. En fait, il ne fait que regrouper trois techniques consistant à élargir une sorte de collerette à l’extrémité du tube ou à créer des embranchements latéraux par évasement. Les bords élargis du tube forment une tige étagée qui débouche sur le diamètre intérieur.

Les extrémités évasées fournissent des surfaces de fixation

Les tubes en cuivre doivent être raccordés à leurs extrémités. Cela peut se faire par différentes méthodes. De l’extérieur, il est possible de placer des éléments, appelés raccords, qui se pressent sur le tube grâce à une fonction de serrage ou de pression. Il est également possible de souder, mais les bords émoussés des tuyaux n’offrent qu’une faible surface pour permettre au matériau de soudure de se connecter. Il en va de même pour le soudage. Le collage n’est pas une méthode de raccordement fiable pour le tube en cuivre.

Afin de garantir une tenue suffisante des raccords et des techniques de raccordement chauffées, il est courant et habituel d’élargir les tubes en cuivre. Trois variantes sont utilisées à cet effet :

1) L’évasement du tube en cuivre consiste à enfoncer ou à enfiler un collet d’une vingtaine de millimètres de profondeur dans l’extrémité du tube.

A lire également :   Vieillir le cuivre

2) Lors du sertissage du tube en cuivre, une fine collerette est créée sur le pourtour du tube, dépassant vers l’extérieur.

3) Lors du collage, des ouvertures sont placées sur le côté du tube et pourvues d’un « col montant » afin de donner un appui à un tube de raccordement.

Le cuivre étant un métal mou, l’évasement peut être réalisé manuellement ou mécaniquement. Pour les trois méthodes, il est essentiel que le diamètre intérieur du tube en cuivre soit conservé et poursuivi avec précision au-delà du point de raccordement.

C’est pourquoi l’élargissement doit toujours correspondre à l’épaisseur du matériau ou de la paroi du tube, plus un petit supplément pour la liaison (un à deux millimètres).

Sur les raccords évasés, les raccords et les écrous sont placés de l’extérieur. Pour les tubes en cuivre évasés, il suffit de les insérer et de les assembler par liaison de matière par brasage ou soudage. Ainsi, il est possible de construire un système de tubes gracieux, surtout lorsque l’espace est limité, qui ne dépasse en aucun point le diamètre extérieur des tubes plus l’épaisseur de la paroi.

Dans de nombreux cas, les systèmes d’emboîtement modernes et innovants rendent l’élargissement des tuyaux en cuivre superflu. Les raccords correspondants sont aussi fins que les variantes de construction élargies, mais leur mise en œuvre est beaucoup plus simple.

Étiqueté dans :

, ,