Les poêles à bois avec échangeur de chaleur combinent une chaleur radiante agréable et confortable avec le confort d’une technologie de chauffage moderne. Les poêles ou les poêles à bois peuvent même être intégrés au système de chauffage existant.

Poêles à bois raccordés au système de chauffage

Lorsqu’un poêle à bois équipé d’un échangeur de chaleur est raccordé au système de chauffage de la maison, il ne réchauffe pas seulement une seule pièce. Les poêles pratiques permettent en même temps d’économiser des frais de chauffage, car un tel poêle doté d’un échangeur de chaleur ne restitue qu’une partie de sa chaleur par rayonnement dans la pièce où il est installé. Une grande partie de la chaleur est cédée à l’eau qui circule dans l’échangeur de chaleur et alimente le système de chauffage central via un réservoir de stockage spécial. Là, elle peut être utilisée pour fournir de l’énergie de chauffage à d’autres pièces ou pour préparer de l’eau chaude.

Poêles à bois comme chauffage d’appoint ou chauffage central

Dans certaines circonstances, un tel poêle peut même remplacer une chaudière au fioul, au gaz ou à condensation. Vous obtenez différents systèmes pour les cheminées ou les poêles à bois dits à eau. Vous pouvez même faire fonctionner les poêles avec des bûches classiques et profiter ainsi d’un feu ouvert crépitant tout en alimentant le système de chauffage central en chaleur. Toutefois, vous devez tenir compte de certains éléments, expliqués ci-dessous :

A lire également :   Sifflement du chauffage par le sol : quelle en est la cause ?

  • tous les foyers ou poêles à bois ne sont pas adaptés à un fonctionnement continu
  • les systèmes doivent être dotés d’un système de refroidissement d’urgence par eau en cas de panne d’électricité
  • Les fours avec échangeur de chaleur sont souvent plus grands
  • Un espace de stockage pour les carburants est nécessaire
  • Autres composants dont vous pourriez avoir besoin

    Un simple poêle à bois ne suffit pas. Cela ne fait que fournir le stockage tampon. Vous pouvez avoir besoin d’une augmentation du retour, mais dans tous les cas, une pompe de circulation et une unité de contrôle. Vous devrez supporter des coûts non négligeables pour ces systèmes. En outre, une adaptation du système de chauffage existant, y compris les autres éléments, doit être réalisée, ce qui coûte également plusieurs milliers d’euros. Toutefois, vous pouvez bénéficier de subventions de l’État si vous intégrez ces dispositifs aux systèmes existants.

    Lorsque de tels systèmes valent la peine

    Ces systèmes ne sont pas intéressants pour une utilisation occasionnelle, surtout si les poêles fonctionnent avec du bois qu’il faut d’abord acheter. Les poêles à pellets, dont la puissance calorifique peut être adaptée à la pièce concernée, sont plus efficaces ici. Il est préférable d’obtenir de bons conseils auprès d’un revendeur spécialisé.

    Étiqueté dans :

    , ,