Si vous avez un robinet sur votre terrain qui risque de geler pendant la saison froide, vous devez toujours le préparer pour les températures négatives. Si vous souhaitez vous épargner cette tâche, vous pouvez équiper le robinet d’une protection contre le gel. C’est plus facile que vous ne le pensez, à condition de respecter certains points.

Robinet antigel expliqué

Pour éviter que le robinet et la tuyauterie correspondante ne soient endommagés par les froides journées d’hiver, vous devez préparer la robinetterie. Cela vaut également pour d’autres composants comme un réservoir d’eau ou un bassin de jardin. Un robinet résistant au gel vous épargne cette tâche, car il est conçu pour une pression plus élevée, jusqu’à 16 bars. Il n’y a donc pas de problème lorsque l’eau gèle et exerce une pression sur le robinet.

Les autres fonctions offertes par un tel composant sont tout aussi importantes. Robinet conduite. Il s’agit notamment de :

  • Compensateur de volume (protège contre l’augmentation de la pression)
  • Vannes d’arrêt
  • Système de ventilation
  • Il en résulte un robinet qui, au lieu d’accumuler de l’eau, accumule de l’air qui est ensuite libéré avec le temps. L’air ne gèle pas en glace s’il n’est pas assez humide et ne se dilate pas suffisamment (Robinet conduite gaz). En même temps, le robinet peut continuer à être utilisé pendant la saison froide, car il ne reste pas d’eau dans les canalisations. Ils sont disponibles chez des fabricants tels que Shyne, Watergo ou Grohe. Heureusement, la mise à niveau est très simple.

    A lire également :   Les accessoires brillants : le nettoyage du robinet

    Mise à niveau

    Avant d’équiper le robinet d’une protection contre le gel, il faut tenir compte de l’épaisseur du mur. Celle-ci doit être adaptée à l’ensemble. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez poser la conduite nécessaire pour que le robinet puisse tirer de l’eau. La mise à niveau est assez simple, car il suffit de remplacer le robinet et la conduite correspondante. Les conduites normales ne sont souvent pas résistantes au gel, surtout dans les bâtiments anciens.

    Coupez la conduite d’eau et détachez le robinet du mur. Ensuite, retirez également la conduite : (Robinet sur conduite d’eau). Il ne vous reste plus qu’à agrandir le trou dans le mur s’il ne correspond pas au diamètre de la conduite protégée contre le gel. La conduite protégée contre le gel est maintenant posée et fixée selon les instructions du fabricant. Robinet tuyau gaz. Enfin, il ne vous reste plus qu’à relier le robinet au mur. Dans la plupart des cas, vous devrez percer de nouveaux trous et placer des chevilles pour qu’il soit bien en place.

    A lire également :   L'ABC des déchets : l'élimination d'un robinet

    Étiqueté dans :

    , ,