Vous êtes souvent assis à la maison et vous voulez quand même faire de l’exercice ? Alors la barre de traction est l’appareil qu’il vous faut. Dans cet article, vous apprendrez comment monter au mieux la barre de traction.

Barre de traction dans le cadre de la porte ou ailleurs ?

Les barres de traction sont généralement installées dans le cadre de la porte. Ils y tiennent bien et ne sont généralement pas gênants (sauf si des résidents très grands vivent dans la maison et risquent de se cogner la tête sur le bar).

La barre de traction peut également être montée au plafond ou au mur.

Montage de la barre de traction dans l’encadrement de la porte

Il y a deux façons de fixer la barre de traction dans le cadre de la porte : Collage et vissage. La première est plus adaptée aux logements en location, car la barre de traction peut alors être retirée sans laisser de résidus.

Pour coller la barre de traction, mesurez la hauteur dans le cadre de la porte et collez les supports en place. Utilisez un niveau à bulle pour que la barre soit de niveau par la suite. Tordez ensuite la barre de traction jusqu’à ce qu’elle atteigne la longueur souhaitée. Ensuite, mettez-le dans le support et tournez-le encore plus loin jusqu’à ce qu’il se bloque. Effectuez la dernière étape chaque fois avant l’utilisation afin que la barre ne se détache pas accidentellement.

A lire également :   Alerte à la serpillière ! Éliminer l'odeur désagréable du polyester

Si les supports ont des trous pour les vis, vous pouvez les fixer en plus comme ceci.

Montage au plafond

Fixez la barre de traction au plafond de manière à ce qu’elle ne gêne pas. Choisissez donc un endroit de la pièce qui est moins fréquenté.

Alors vous aurez besoin :

  • une perceuse à percussion (75,99 € chez Amazon*)
  • Crayon
  • une perceuse à béton
  • un marteau
  • une clé hexagonale ou un cliquet avec écrou
  • Vous déterminez maintenant la position de la barre de traction, vous percez le premier trou pour la fixation, vous enfoncez la cheville et vous fixez provisoirement la plaque de maintien. Maintenant, vous pouvez toujours tourner et aligner la barre.

    Marquez ensuite les trous de vis restants sur le plafond, démontez à nouveau la barre de traction et percez les trous. Et enfin, fixez la barre avec toutes les vis.

    Il est important que le plafond soit porteur. S’il s’agit d’un plafond à poutres en bois, vérifiez l’emplacement des poutres où vous pouvez fixer la barre de traction. Il n’est pas question de l’installer dans un plafond en panneaux ou en paille plâtrée.

    Montage de la barre de traction sur le mur

    Procédez de la même manière jusqu’au plafond sur le mur. Toutefois, en plus des outils mentionnés ci-dessus, vous aurez également besoin d’un niveau à bulle pour aligner exactement la barre.

    A lire également :   Plutôt utile : l'isolation phonique pour le plafond

    Tenez maintenant la barre de traction contre le mur et marquez les trous de perçage. La façon la plus simple de le faire est de demander à quelqu’un de vous aider. Percez ensuite les trous, placez les chevilles et montez la barre avec les vis.

    N’oubliez pas que la tige devra supporter votre poids plus tard. Si le mur est trop poreux, collez-y les vis avec du mortier chimique (8,29 € chez Amazon*).

    Étiqueté dans :

    , ,