Il n’est malheureusement pas possible de poser des carreaux sans avoir à réduire la taille de chacun d’entre eux. Même pour les petits travaux, il est souvent nécessaire de raccourcir les carreaux. Le moyen le plus simple est de marquer des points et de casser les tuiles. Vous trouverez dans cet article des informations sur la meilleure façon de procéder et sur les points à surveiller.

Pince à casser les tuiles

Comme alternative simple au coupe-carreaux (159,25 € chez Amazon*), vous pouvez aussi utiliser facilement la pince à casser les carreaux si vous ne voulez carreler que de petites surfaces.

Des pinces simples pour casser les carreaux sont disponibles dans le commerce pour environ 10 à 20 EUR, mais les modèles professionnels peuvent être aussi chers qu’un coupe-carreaux, et parfois même coûter plus de 100 EUR. Pour les travaux simples, cependant, des modèles simples sont bien sûr tout à fait suffisants.

Manipulation correcte du casse-carreaux

Avant de casser la tuile au niveau de l’arête de rupture souhaitée, la tuile doit d’abord être rayée. À cette fin, les pinces casse-carreaux sont dotées soit d’un tranchant en carbure, soit d’une petite molette.

A lire également :   Polir les carreaux : cela fait-il une différence ?

Les deux sont mieux utilisés le long d’une règle ou d’un angle de contact le long de l’arête de coupe souhaitée. Il est important de s’assurer que le traçage est propre et non interrompu.

Ensuite, le carreau est serré exactement à la ligne de rupture souhaitée entre les mâchoires de la pince à carreaux et le bord de rupture est cassé. Avec un peu de pratique et d’habileté, il est toujours possible de créer un bord cassé net en quelques étapes simples.

Tuiles inadaptées

La rupture ne fonctionne qu’avec certaines tuiles. Les types de carreaux suivants ne suffisent pas pour que la pince à casser les carreaux soit efficace :

  • les grands formats, comme c’est souvent le cas, notamment pour les carreaux de sol
  • des carreaux particulièrement durs (grès ou grès cérame)
  • des carreaux spécialement durcis, ou des carreaux particulièrement fins ou particulièrement épais peuvent aussi occasionnellement causer des problèmes.
  • Pour ces types de carreaux, il faut utiliser au moins un coupeur de carreaux professionnel. Pour couper les carreaux en grès cérame, qui ont presque la même dureté de rayure que le diamant, vous devez déjà utiliser des outils spéciaux.

    Les carreaux en pierre naturelle ne peuvent également être coupés avec précision qu’avec des scies diamantées ou des disques de coupe refroidis à l’eau si vous souhaitez obtenir un bord de coupe net. Les solutions improvisées conduisent souvent à des solutions très insatisfaisantes, voire à la casse des carreaux.

    A lire également :   Qu'est-ce qui est le mieux dans la cuisine : le stratifié ou le carrelage ?

    Les formes spéciales, telles que les courbes ou les découpes, sont aussi généralement difficiles à réaliser avec des pinces casse-carreaux. Dans le cas de bandes très étroites qui doivent être coupées, le coupe-carreaux est souvent aussi surchargé – dans ce cas, il faut généralement encore utiliser le disque de coupe (protection des yeux, coupe en plein air).

    Étiqueté dans :

    , ,