Les cutters à lame trapézoïdale conviennent également pour les matériaux plus épais et plus résistants, comme le PVC, la moquette ou les plaques de plâtre. Le remplacement d’une lame émoussée se fait différemment selon le modèle de cutter : Lame lamest. Notre article montre comment procéder correctement.

Lames trapézoïdales

Les lames trapézoïdales tirent leur nom de la forme géométrique de la lame : elle est trapézoïdale (biseautée devant et derrière, droite en haut et en bas) : (Lame combien de lames). De telles lames sont très résistantes et également très tranchantes.

Si elles sont émoussées, il faut les changer en entier : (Lame de lames de terrasse en bois). Mais avant cela, il est possible de les retourner une fois sur la plupart des couteaux.

Lames à crochet

Les lames à crochet sont surtout utilisées pour couper les moquettes. Ces lames sont également à double face, ce qui signifie que l’on peut les retourner une fois avant de devoir les jeter : Lame gillette 2 lames. Les lames à crochet peuvent être facilement installées dans la plupart des cutters à lames trapézoïdales, car le logement de la lame est généralement conçu de la même manière.

A lire également :   Réaliser soi-même un crépi extérieur et l'appliquer sur la façade

Mécanismes d’ouverture

Il s’agit ici de distinguer différents types de couteaux

  • couteaux dits automatiques
  • cutters à boîtier vissé
  • Cutter avec suivi automatique de la lame
  • Couteau automatique

    Dans un couteau automatique, la lame est insérée de telle sorte que seule la pression d’un levier permet de voir la lame (Lame lames). Si l’on relâche le levier de pression, un ressort ramène immédiatement la lame dans le boîtier, afin que personne ne se blesse.

    Ici, la manière dont le blocage de la lame peut être libéré pour que l’on puisse retirer la lame du boîtier dépend du mécanisme en question. Cela varie selon les fabricants.

    Dans la plupart des cas, il faut toutefois pousser le curseur de la lame hors du boîtier avec le pouce vers l’avant. Pour ce faire, tenez le couteau de manière à ce que la pointe de la lame soit alors dirigée à l’opposé de vous. Maintenez l’insert et insérez la nouvelle lame, puis relâchez jusqu’à ce que la lame revienne rapidement dans le boîtier.

    Cutter avec boîtier vissé

    Ici, le changement de lame est assez simple : dévisser le boîtier à l’aide d’un tournevis, retirer la lame des dispositifs d’arrêt et soit la retourner, soit la remplacer. Lamest lame definition. Au lieu d’une vis, il peut s’agir d’une simple fermeture rotative. Lamest lame meaning. Remonter ensuite le cutter.

    A lire également :   Poser un sol stratifié dans la cave - voici comment y parvenir

    Cutter avec suivi automatique de la lame

    Certains cutters sont également équipés d’un magasin pour les lames de rechange. Lorsqu’une lame est poussée vers l’avant, la lame suivante se remet automatiquement en place. Pour ne pas gaspiller de lames, replace une lame sortie à l’envers dans le magasin afin de pouvoir utiliser la deuxième moitié de la lame.

    Autres couteaux

    Il arrive que l’on trouve des cutters dont les lames s’insèrent par l’avant. Il existe à cet effet un bouton de changement de lame. Appuyer sur ce bouton et retirer la lame par le dos (pas par le tranchant !) et la retourner ou insérer la nouvelle lame.

    Important : ne jamais laisser traîner les lames usagées, mais toujours les éliminer de manière appropriée afin que personne ne puisse se blesser avec !

    Sur les cutters à lames sécables, la lame peut être cassée plusieurs fois à l’avant avant avant d’être changée définitivement. Nous avons expliqué dans cet article comment le faire correctement sans se blesser.

    A lire également :   Voici comment reconnaître une peinture murale bien couvrante !

    Étiqueté dans :

    , ,