Jusque dans les années 1960, le plafond à poutres en bois était l’une des constructions de plafond les plus courantes : (Plafond poutres apparentes). Avec quelques inconvénients de construction, le plafond à poutres en bois est cependant l’une des constructions les plus reconnaissantes pour réaliser une percée dans le plafond.

Pas à pas pour le passage du plafond

Si vous souhaitez aménager l’étage supérieur et le rendre accessible par un escalier, un plafond en poutres de bois est l’une des constructions de plafond les plus gratifiantes. Pour réaliser le percement du plafond, suivez les étapes suivantes :

  • Dégagement des poutres du plafond : si le plafond à poutres en bois est encore fermé, il faut d’abord dégager la construction des poutres par le haut et par le bas. Pour cela, il faut enlever les planches, ou le revêtement de sol et le remplissage du plafond, et par le bas, il faut enlever les éventuels revêtements ou suspensions.
  • Soutenir les poutres : pour que le plafond ne s’affaisse pas plus tard lors de la découpe des poutres, celles-ci doivent être soutenues à l’étape suivante. Cela peut se faire par le bas à l’aide d’étais de construction, ou bien une poutre transversale peut être posée sur les poutres à couper et vissée. Cette liaison provisoire avec les poutres restantes permet également d’éviter l’affaissement du plafond.
    A lire également :   Avantages de la construction traditionnelle en briques
  • Sectionner les poutres : les poutres du plafond sont maintenant sectionnées aux endroits souhaités. C’est ainsi que se forme la véritable percée.
  • Installation des effets : pour que le plafond à poutres en bois ne perde pas sa stabilité à cause du percement, la charge doit être redistribuée. La stabilisation du plafond se fait par l’installation de trames.
  • Les étais de construction peuvent maintenant être retirés. Dans le cas de très grandes ouvertures, il peut être utile de soutenir les poutres coupées en un ou plusieurs points avec une poutre apparente par le bas.
  • Post-traitement du percement du plafond dans les poutres en bois

    Après l’installation d’un escalier, la partie ouverte du plafond à poutres en bois peut être refermée. Si le plafond est de toute façon ouvert, il est recommandé de penser tout de suite à l’isolation. Le matériau en fibres de bois, qui est simplement coincé entre les poutres du plafond, offre une excellente isolation acoustique et thermique et est facile à mettre en œuvre. Ensuite, le plafond à poutres en bois est fermé, par exemple avec une chape sèche, puis le sol peut être construit.

    Par le bas, le plafond à poutres en bois peut également être suspendu ou habillé avec des panneaux ou des éléments de chape sèche (22,50 € sur Amazon*).

    A lire également :   Espacement des chevrons pour un toit plat - réflexions et conseils

    Étiqueté dans :

    , ,