On se demande toujours si l’acier moulé est soudable et, si oui, quelles sont les meilleures méthodes pour le souder : Acier moule injection plastique. Vous trouverez dans cet article des informations détaillées sur les conditions requises pour le soudage et sur les différences entre les différents types d’acier moulé.

Acier moulé

La fonte d’acier désigne les types d’acier que l’on utilise comme matériau de base pour fabriquer des pièces coulées directement à partir de l’acier produit.

Teneur en carbone

Les aciers moulés présentent typiquement des teneurs en carbone allant jusqu’à 0,5 % – il n’existe donc pas d’aptitude au soudage a priori pour toutes les nuances d’acier moulé. La limite d’une bonne soudabilité se situe à des teneurs en carbone allant jusqu’à 0,22 % ou un équivalent carbone pour les aciers plus fortement alliés.

En principe, la plupart des nuances sont toutefois assez faciles à souder dans la pratique.

Règles DIN pour le soudage de l’acier moulé

Selon la norme NF EN 1559, applicable à l’acier moulé, le soudage de pièces en acier moulé est en principe autorisé. Il doit cependant être adapté aux propriétés techniques et matérielles du matériau de la pièce. Pour le soudage de l’acier moulé, il faut en outre effectuer des contrôles de procédés de soudage correspondants (DIN EN 288).

A lire également :   Béton textile - qu'en est-il des coûts ?

Différentes aptitudes au soudage et travaux préparatoires

Pour toutes les nuances d’acier austénitique moulé, il n’est pas nécessaire de préchauffer la pièce, sauf pour le numéro de matériau 1,4446, pour lequel il faut préchauffer entre 20 °C et 100 °C, selon la géométrie et l’épaisseur de la pièce.

Pour toutes les nuances entièrement austénitiques (il s’agit d’une nuance à part entière, indépendante des nuances austénitiques !), un préchauffage doit également être effectué entre 20 °C et 100 °C, il en va de même pour les nuances austénitiques-ferritiques.

Pour les nuances d’acier martensitique moulé, la nécessité du préchauffage et les plages de température pour le préchauffage sont très différentes et dépendent de la nuance d’acier moulé spécifique. Ainsi, pour les numéros de matériau 1.4405 et 1.4411, aucun préchauffage n’est nécessaire, alors que pour le numéro de matériau 1.4011, un préchauffage à 250 °C à 300 °C est nécessaire avant le soudage. Il faut donc toujours consulter au préalable le numéro de matériau correspondant.

Il faut également toujours tenir compte du risque de corrosion intergranulaire possible, dans la zone affectée par la chaleur, et éventuellement même dans le reste du matériau.

Il est également important de tenir compte de l’ordre des différents travaux. Un traitement de trempe et de revenu peut par exemple être effectué avant ou après le soudage, mais cela a des répercussions sur le revenu ou la détente de l’acier et sur les températures utilisées. Les aciers austénitiques ne peuvent être soudés que lorsqu’ils sont trempés.

A lire également :   Le salpêtre de la cave est-il réellement dangereux pour la santé ?

Étiqueté dans :

, ,