Le soudage est le mode d’assemblage de tous les éléments de construction en acier : Soudage acier inox. Vous trouverez dans cet article des informations détaillées sur les points auxquels il faut faire particulièrement attention lors du soudage de poutres en acier et sur les prescriptions particulières qui peuvent s’appliquer au soudage.
https://www.youtube.com/watch?v=uaOiik1fiyI

Soudabilité de l’acier

Tous les aciers ne peuvent pas être soudés sans problème. Cela vaut également pour les poutres en acier. Pour la fabrication de poutres en acier, on utilise certes en règle générale des types d’acier présentant une bonne aptitude au soudage, mais dans certains cas, il peut tout à fait y avoir des restrictions.

Par mesure de sécurité, il convient donc de vérifier la nuance d’acier correspondante à l’aide du numéro de matériau afin de pouvoir contrôler les restrictions existantes pour la nuance d’acier en question.

Conditions de base pour la soudabilité

En principe, c’est la teneur en carbone et ce que l’on appelle l’équivalent carbone qui déterminent la soudabilité des aciers. Pour obtenir l’équivalent carbone, tous les composants de l’alliage sont pondérés en conséquence et additionnés. La valeur qui en résulte a la même signification pour la soudabilité que la teneur en carbone d’un acier non allié.

A lire également :   Comment détruire le béton

En principe, la limite d’une bonne soudabilité sans restriction se situe à une teneur en carbone (ou équivalent carbone) de 0,22 %. Jusqu’à une teneur en carbone d’environ 0,3 %, le soudage est encore possible en règle générale, mais il faut alors procéder à un préchauffage ou à un recuit de détente. Au-delà, le soudage n’est plus possible qu’avec des restrictions et des travaux préparatoires importants.

Restrictions pour les poutres en acier galvanisé

Les poutres en acier galvanisé ne doivent pas être soudées si elles sont utilisées pour des constructions porteuses ! Cela n’est pas autorisé par la norme DIN, car la capacité de charge peut en être affectée.

Conditions de base pour le soudage de poutres galvanisées

Comme la couche de zinc constitue une protection contre la corrosion du support, des mesures particulières sont nécessaires avant le soudage :

  • la couche de zinc doit être entièrement poncée avant le soudage à l’endroit de la soudure (sinon il y a risque de corrosion au niveau de la soudure)
  • la protection contre la corrosion doit être entièrement rétablie après le soudage au point de soudure (la norme NF règle également ce point)
  • lors du ponçage de la couche de zinc, aucune partie du support ne doit entrer en contact avec des copeaux de ponçage contenant du fer (risque de corrosion également)
    A lire également :   Faire fondre l'acier - ce que vous devez savoir
  • La pâte de zinc et les sprays de zinc conviennent à la restauration de la couche de zinc après le soudage.

    Pour le soudage des aciers faiblement alliés ou non alliés, le soudage MAG, un procédé de soudage à l’arc, est dans de nombreux cas un procédé assez utile qui convient à de nombreuses applications.

    Étiqueté dans :

    , ,