On entend régulièrement le conseil de passer tout simplement à la peinture à la chaux en cas de forte présence de moisissures. Dans cet article, vous découvrirez à quel point la chaux aide réellement à lutter contre les moisissures, pourquoi elle est exactement efficace et ce à quoi il faut faire attention lors de l’utilisation de chaux et d’enduits à la chaux.

Les moisissures dans les ménages

La pollution par les moisissures – mais aussi le risque de moisissures – augmentent de plus en plus dans les ménages modernes. Les raisons en sont multiples :

  • Étanchéité à l’air des bâtiments (isolation)
  • de moins en moins de matériaux de construction régulant l’humidité
  • un effet d’isolation élevé crée dans certaines circonstances des ponts thermiques très massifs
  • moins de ventilation naturelle et moins d’aération
  • utilisation accrue de matériaux ou de techniques de construction favorisant les moisissures
  • La cause fondamentale des moisissures est toujours l’humidité. Celle-ci peut provenir de processus de condensation, mais aussi s’accumuler de plus en plus dans les pièces d’habitation en raison de la faible aération naturelle. Cette humidité y crée un climat optimal pour les moisissures.

    A lire également :   Pose d'un sol en vinyle sur une moquette - est-ce possible ?

    Effet de la chaux contre les moisissures

    La chaux – surtout sous forme de peinture à la chaux (22,93 € sur Amazon*) et d’enduit à la chaux – offre une double protection contre les moisissures.

    Régulation de l’humidité

    La chaux est capable de fixer une grande quantité d’humidité. Ainsi, les surfaces murales relativement grandes peuvent bien « tamponner » une humidité de l’air trop élevée. L’humidité excédentaire est absorbée par l’enduit à la chaux et n’est restituée que progressivement et lentement.

    Surface alcaline

    Les champignons, comme la moisissure, ne peuvent pas se développer sur des surfaces fortement alcalines, comme les peintures à la chaux ou les enduits à la chaux. Ils y meurent. La chaux constitue ainsi l’un des tueurs de moisissures préventifs les plus efficaces que l’on puisse avoir.

    À prendre en compte lors de l’utilisation d’enduits et de peintures à la chaux

    L’effet a bien sûr ses limites. Des murs complètement détrempés ou une condensation massive peuvent néanmoins entraîner la formation de moisissures. Bien entendu, il faut aussi aérer régulièrement.

    Il faut en outre veiller à utiliser impérativement des peintures et des enduits à la chaux purs. Ils ne doivent en aucun cas contenir des additifs chimiques. C’est généralement le cas chez les fabricants de produits naturels, où tout est entièrement déclaré (ce n’est pas obligatoire, mais facultatif). Ceux qui souhaitent appliquer eux-mêmes leur enduit naturel peuvent également opter pour un enduit à la chaux.

    A lire également :   Le robinet de la machine à laver ne s'ouvre pas - que faire ?

    L’enduit de chaux-ciment contient certes aussi de la chaux, mais il n’est pas efficace contre les moisissures.

    Étiqueté dans :

    , ,