La chaux est une substance respirante et alcaline : Enduit chaux. Les peintures murales traditionnelles ne peuvent pas être appliquées et l’ajout de pigments de couleur ne fonctionne qu’avec des produits spéciaux ou quelques remèdes maison. Si l’on se demande quelle peinture convient pour peindre un enduit à la chaux, la solution la plus simple est le glacis de chaux.

N’utiliser que des teintures de même type

Comme l’enduit à la chaux a une capacité de diffusion individuelle, il ne doit pas être recouvert d’une peinture d’un autre type. Pour réaliser un enduit décoratif à l’extérieur ou à l’intérieur, la peinture à la chaux (22,93 € sur Amazon*) et la chaux à peindre, qui se composent essentiellement de la même manière que l’enduit, conviennent parfaitement.

Pour colorer un enduit à la chaux, on peut utiliser des pigments résistants aux alcalis. Ils sont appliqués comme enduit de finition et le sous-enduit reste non coloré dans la couleur neutre du matériau. La chaux grasse, dans laquelle les pigments « s’infiltrent », convient le mieux comme enduit.

Les pigments doivent être dosés

Les pigments dits « résistants à la chaux » ne peuvent être mélangés à l’enduit que dans une proportion maximale de dix pour cent. Au-delà, le « degré de saturation » est atteint et peut entraîner des taches.

A lire également :   Quels sont les avantages et les inconvénients de la peinture au silicate ?

Si l’enduit pris et sec doit être laqué ou peint, des lasures spéciales sont disponibles auprès d’une dizaine de fabricants dans les pays germanophones. Tant pour les lasures que pour les enduits de finition, jusqu’à cinquante teintes sont disponibles.

Vérifier le support et appliquer une couche de fond si nécessaire

Selon le résultat de peinture souhaité, il convient de vérifier si le support contient des substances dites pénétrantes. Si les substances suivantes rendent le comportement d’absorption irrégulier, il convient de prendre les mesures qui s’imposent :

  • Résidus de nicotine
  • Tannins provenant d’éléments en bois
  • Résidus de colle et d’encollage
  • Efflorescences et taches d’eau
  • Enduits de réparation de nature différente comme le plâtre
  • Les couches de fond minérales peuvent atténuer ou empêcher ces influences. Une autre possibilité est d’appliquer une sorte de « couche de peinture sacrificielle » en blanc. Elle réduit la formation de taches même si le support n’est pas uniformément absorbant.

    Tout enduit à la chaux coloré ne présente qu’une résistance limitée à l’abrasion. Les enduits de finition teintés dans la masse sont plus résistants et plus durables que les lasures et la chaux à peindre. Si la couleur doit être renouvelée ou modifiée, une nouvelle couche peut être appliquée sans traitement préalable.

    A lire également :   Peinture au silicate sur enduit à la chaux

    Il est préférable d’éviter l’application d’une couche de fond, souvent recommandée avant l’application d’une lasure ou d’une chaux. Il réduit le comportement de diffusion de l’enduit à la chaux et lui enlève, comme les « fausses » peintures, une grande partie de ses propriétés avantageuses.

    Étiqueté dans :

    , ,