La question du meilleur ou du moins bon, du faux ou du vrai, ne convient pas lorsqu’il s’agit de décider si le parquet doit être verni ou huilé. Parquet huilé. Les deux méthodes apportent des propriétés que chaque utilisateur de parquet évalue de manière individuelle et différente. En gros, on peut dire que le vernis protège mieux et que l’huile préserve davantage le caractère naturel du bois.

Esthétique et fonctionnalité

Le choix entre le vernis ou l’huile sur le parquet est déterminé par le goût et la fonctionnalité. Les indicateurs et les paramètres dépendent fortement des priorités personnelles. Comme pour la décision de huiler ou de vernir les planches, la meilleure option devrait répondre plus précisément à ses propres besoins.

Les caractéristiques des deux méthodes de traitement peuvent être divisées en trois domaines qui ne peuvent pas être totalement séparés :

1. propriétés fonctionnelles

2. propriétés optiques

3. caractéristiques émotionnelles

Propriétés fonctionnelles

Epaisseur d’enlèvement

Le parquet a un nombre maximal d’enlèvements par ponçage : trois à cinq fois pour le parquet contrecollé, jusqu’à dix fois pour le parquet massif. Cela limite la durée de vie, ce qui, avec des intervalles de ponçage normaux de cinq à dix ans, suffit néanmoins pour toute une vie. Les parquets huilés sont rarement, voire jamais, poncés.

A lire également :   Parquet ou carrelage ? Un peu d'aide pour décider

Réparations, élimination des dommages et assainissement

Huilées, de nombreuses éraflures peuvent être facilement polies, tandis que la réparation de la peinture nécessite souvent un ponçage.

Comportement physique et thermique du bâtiment

Le parquet verni est scellé de manière étanche à l’air, le bois huilé est ouvert à la diffusion. La diffusion « participe » à l’humidité de la maçonnerie et au climat ambiant.

Coûts

Pratiquement aucune différence. Le besoin plus fréquent d’huile est contrebalancé par le fait que le ponçage et la nouvelle vitrification sont moins fréquents et plus chers.

Traces de pas

Absentes sur un parquet verni, en cours d’apparition permanente sur une surface huilée.

Entretien nécessaire

Le huilage doit être effectué au moins une fois par an. L’essuyage humide sur l’huile doit se faire avec précaution et uniquement avec un brouillard d’eau. Les parquets vernis doivent être nettoyés à l’eau.

Propriétés optiques

Taches

Les pores ouverts dans un parquet huilé absorbent rapidement la saleté, le vernis n’y est pas sensible.

Comportement de brillance

La peinture brille plus longtemps, toujours et généralement plus fort

Veinage et texture

Le vernis peut rendre le dessin du parquet plus « lointain » et le dénaturer.

Propriétés émotionnelles

Chaleur des pieds

Ceux qui aiment marcher pieds nus et en chaussettes ressentent une plus grande chaleur des pieds sur un parquet huilé.

A lire également :   Comment la peinture et les odeurs affectent la santé

Le toucher

La surface lisse du vernis rappelle le stratifié, les surfaces huilées permettent de sentir la structure du bois.

Pensez également à l’odeur d’habitation dans vos pièces. Le parquet verni se comporte de manière neutre, le parquet huilé y participe avec un parfum « boisé ».

Étiqueté dans :

, ,