Si des mouches se sont égarées à proximité de vos poubelles en été, les asticots ne sont pas loin. Dès que les insectes ont senti ne serait-ce qu’un peu de déchets organiques en décomposition, la ponte commence et en quelques jours, vous découvrez les vers qui se nourrissent des déchets. Heureusement, il existe suffisamment de méthodes pour s’en débarrasser.

Enlever une grosse accumulation

Avant d’utiliser un remède maison, il est préférable d’éliminer directement les amas particulièrement importants d’asticots dans les déchets organiques ou dans une autre poubelle. En d’autres termes, vous devez collecter les vers le plus rapidement possible afin d’éviter qu’ils ne se développent et ne pondent eux aussi des œufs. Ne vous étonnez pas, les mouches sont extrêmement rapides à cet égard.

Prenez une pelle, des pelles à poussière suffisent, et enfilez des gants par précaution si vous ne pouvez pas réprimer le dégoût provoqué par les vers. Ensuite, passez généreusement la pelle sous les larves pour les ramasser. Si vous n’y parvenez pas, utilisez votre main ou une balayette. Ainsi, la plus grande quantité arrive en peu de temps sur la pelle.

Ne jetez pas les vers ramassés à la poubelle, sauf si vous les tuez au préalable. Pour cela, les remèdes maison suivants sont appropriés et vous permettront de lutter efficacement contre l’infestation. Il suffit de lâcher des asticots vivants dans une forêt ou une prairie éloignée. Les oiseaux sont particulièrement friands de ces asticots. Si vous possédez un étang de jardin, un aquarium ou des reptiles, vous pouvez donner les asticots à manger.

A lire également :   Éliminer une machine à café : où s'en débarrasser gratuitement ?

Remèdes maison appropriés

1. chaux ou poudre de roche

Si vous ne souhaitez pas utiliser de préparations spéciales contre les asticots de mouches ou dépenser de l’argent pour en acheter, vous pouvez miser sur les remèdes maison classiques, utilisés depuis des siècles. Ceux-ci ont fait leurs preuves, car ils agissent de différentes manières et combattent efficacement les larves. Parmi les premiers remèdes, on trouve la poudre de chaux, par exemple la chaux d’algues, ou la poudre de roche.

Celle-ci est saupoudrée directement sur les asticots et les assèche en peu de temps. Les poudres privent les vers d’humidité, ce qui les dessèche et les fait mourir avec le temps. Comme ces produits sont des matériaux écologiques, vous pouvez les laisser directement dans la poubelle. Surtout si les asticots se trouvent dans les déchets organiques, cela n’est pas du tout compliqué. Vous devrez de toute façon jeter les asticots morts dans les déchets biologiques ou résiduels.

2. l’essence de vinaigre

Mélangez l’essence de vinaigre et l’eau dans un rapport de 2 à 10 et versez le produit dans un vaporisateur (9,28 € sur Amazon*). Vaporisez-le directement sur les asticots et attendez un peu. Après un temps d’action, les vers meurent et peuvent être éliminés. Le produit peut ensuite être utilisé pour désinfecter la poubelle. Laissez le couvercle ouvert pour que le produit puisse ensuite sécher.

A lire également :   Éliminer correctement les biodéchets - étape par étape

3. eau poivrée

Si vous n’avez pas d’essence de vinaigre à disposition, faites simplement bouillir une cuillère à soupe de boules de poivre dans 1 litre d’eau. Laissez refroidir le mélange et utilisez-le comme produit de pulvérisation. L’effet est aussi efficace que l’essence de vinaigre.

4. sel

Le sel a un effet similaire à celui de la chaux ou de la poudre de roche, mais l’épice ne fait pas que sécher les vers. En raison des cristaux contenus dans le sel, les asticots sont en outre blessés et se décomposent avec le temps, ce qui accélère le processus. Le sel convient particulièrement bien pour les petites quantités d’asticots, sinon vous en aurez trop besoin.

Veillez simplement à ne pas utiliser de sel de déneigement si les asticots se trouvent dans les biodéchets. Le sel de déneigement est totalement inadapté aux biodéchets et ne doit pas être mis dans la poubelle verte.

Prévenir les asticots de mouche

Une fois que vous avez éliminé les vers dégoûtants, vous devez prévenir une nouvelle colonisation par ces animaux. Cette étape est particulièrement nécessaire pour les poubelles à déchets organiques qui, sans une prévention adéquate, deviennent toujours un véritable point chaud pour les larves d’insectes. Bien sûr, un nettoyage minutieux s’impose, mais ce n’est pas tout. Placez les bacs dans un endroit qui ne soit pas exposé au soleil toute la journée. Ainsi, ils ne chauffent pas et la décomposition des déchets se fait beaucoup plus lentement.

A lire également :   Restaurer un réfrigérateur - voici ce à quoi il faut faire attention

Ils doivent neutraliser les odeurs générées par les déchets, ce qui est déjà possible grâce au nettoyage. Pour éviter les asticots, vous devez utiliser des produits de pulvérisation comme l’eau vinaigrée ou poivrée, des huiles parfumées et même des plantes comme le basilic ou la lavande. Si les mouches ne peuvent pas absorber l’odeur des déchets et ne s’installent pas, vous n’aurez pas à vous battre contre elles. Vous vous épargnez ainsi beaucoup plus de travail à la saison chaude.

Enfin, utilisez des couvercles filtrants pour les poubelles et des moustiquaires pour les locaux où sont stockés les déchets. De cette manière, les mouches n’ont pas accès aux poubelles, ce qui permet d’éviter efficacement les vers. L’avantage est que vous n’avez pas besoin de prendre des mesures contre eux ou de les tuer.

Étiqueté dans :

, ,