La surface d’un plateau de table doit être adaptée à son utilisation. Table plateaux. Les tables de salle à manger doivent présenter des caractéristiques différentes de celles des bureaux, des tables basses et des établis. Lors du traitement du plateau de table, il faut tenir compte non seulement de sa capacité d’utilisation, de nettoyage et de résistance, mais aussi de son aspect visuel et de sa longévité.

Possibilité d’entretien et protection

Peu de surfaces sont aussi souvent utilisées et nettoyées qu’un plateau de table. De plus, les salissures humides, mouillées ou chaudes sont fréquentes, surtout pour les tables utilisées pour les repas et pour poser des boissons. Outre les aspects esthétiques, le traitement doit être axé sur la protection contre les taches durables et la facilité de nettoyage.

Les plateaux de table en pierre naturelle, comme le marbre, sont traités en fonction de leur vitrification. Des huiles spéciales pour pierre peuvent être utilisées pour le polissage. Il en va de même pour les plateaux de table en béton. Pour éviter les taches et un ponçage fastidieux, il convient d’utiliser des nappes ou des sets de table, surtout pour les tables de salle à manger.

A lire également :   Plancher en bois et chauffage au sol - une contradiction ?

Essences de bois et finitions

Si les plateaux de table sont en bois, ils peuvent être soit laissés à l’état naturel, soit peints ou collés. Pour le choix du bois, il est recommandé d’opter pour des bois durs qui sont moins sensibles aux rayures. Les bois tendres comme le pin doivent être traités avec des vernis protecteurs.

Il est important, lors de la conception de la surface, d’avoir des textures lisses et sans stries. Toute structure a tendance à retenir la saleté et la poussière dans les rainures et les stries. Pour les variantes naturelles, une huile régulière et détaillée du plateau de table peut réduire la sensibilité à la formation de taches.

Lissage équilibré de la surface

Lorsque de la peinture ou du vernis sont appliqués sur un plateau de table, il faut veiller à ce qu’ils soient résistants aux rayures et insolubles dans l’eau. Idéalement, il faut veiller à ce que les vitrifications soient antidérapantes, surtout pour les tables qui doivent être utilisées « nues ». Ils sont tout aussi gênants que les surfaces trop ternes lors de l’utilisation. Sinon, le déplacement de la vaisselle ou des récipients à boire entraîne souvent des « effets de freinage » qui provoquent des débordements.

Les bords des plateaux de table sont potentiellement les plus sensibles. Dans la mesure du possible, ils doivent être arrondis ou protégés par des bandes de ferrure. Les plateaux de table, quel que soit leur matériau, sont vulnérables aux chocs avec des objets, aux mouvements des chaises et aux mouvements généraux de la table.

A lire également :   Qualité optimale du bois pour le poêle à bois

Avant d’embellir votre plateau de table, vérifiez que les matériaux sont résistants à l’humidité et à la chaleur. Les assiettes chaudes peuvent endommager les laques et les peintures inadaptées, même en les exposant temporairement et en les dissolvant.

Étiqueté dans :

, ,