De nombreux fournisseurs promettent que le chauffage par le sol, une fois réglé, fournira des températures confortables dans toutes les pièces et à tout moment. Malheureusement, ce n’est pas tout à fait vrai. Il faut apprendre à chauffer correctement et à économiser l’énergie – également avec le chauffage par le sol. Plus d’informations ici.

Testez suffisamment les conversions

Un conseil de base pour commencer : vous devriez absolument laisser toute modification des paramètres pendant 2 à 3 jours et observer le résultat. Ce n’est qu’après cette période que vous pourrez juger en toute sécurité de l’effet des nouveaux réglages sur la température ambiante.

Jetez un regard critique sur les revers de la nuit

Le sujet du recul nocturne pour les systèmes de chauffage par le sol est généralement très controversé. La plupart des experts estiment qu’elle ne permet pratiquement pas de réaliser des économies d’énergie significatives. Nos maisons sont trop bien isolées pour cela et les températures de départ des systèmes modernes de chauffage par le sol sont généralement trop basses.

Cependant, un réglage incorrect des temps de décélération et de montée en température peut avoir un impact négatif sur le confort de l’habitat. La mise en marche et l’arrêt du chauffage doivent donc toujours être effectués avec prudence et un peu d’attention.

A lire également :   Rénovation de la cheminée

Dans ce cas, aucun calcul d’expert ni aucun modèle d’explication de la physique du bâtiment ne peut aider – seulement des essais et des erreurs. Comme nous l’avons mentionné plus haut, chaque modification de paramètre doit être testée pendant au moins 2 à 3 jours.

Thermostats d’ambiance

Si des thermostats d’ambiance sont disponibles, ils doivent absolument être utilisés pour le contrôle de la température. Les réglages et les modifications de la régulation du chauffage sont toujours quelque peu problématiques et ne devraient être effectués par un chauffagiste que si des thermostats d’ambiance sont présents. Le fonctionnement du chauffage par le sol via les thermostats d’ambiance est généralement völilg suffisant.

Ventilation régulière

Chaque chauffe-eau doit être purgé à intervalles réguliers. Après la saignée, il faut ajouter du liquide. Les niveaux de liquide doivent également être vérifiés de temps en temps.

Une quantité insuffisante de liquide de chauffage et des poches d’air dans l’appareil de chauffage entraînent non seulement une réduction significative de la puissance calorifique, mais peuvent également favoriser la corrosion du système de chauffage.

Faire vérifier les calculs

Si vous avez l’impression que votre système de chauffage n’est pas assez performant, qu’il fonctionne mal ou, selon vous, qu’il consomme trop d’énergie, vous devriez saisir l’occasion de faire vérifier vos plans de chauffage par le sol par un professionnel.

A lire également :   Quel stratifié convient au chauffage électrique par le sol ?

Dans de nombreux cas, même dans les entreprises spécialisées, les calculs nécessaires au chauffage ne sont pas effectués de manière suffisamment détaillée et certains éléments sont simplement estimés. Cela peut conduire à ce que les systèmes de chauffage ne soient pas dimensionnés de manière optimale. Les cas dans lesquels cela a été prouvé par la suite sont assez nombreux.

Si la cause de la mauvaise performance ou de la consommation élevée est claire, il est plus facile de remédier à la situation en modifiant spécifiquement les réglages ou en trouvant des moyens de faire fonctionner le chauffage par le sol pour compenser les déficiences. De toute façon, les modifications techniques et structurelles du système ne sont guère possibles par la suite.

Entretien régulier

Les systèmes de chauffage par le sol, comme tous les systèmes de chauffage, doivent être régulièrement entretenus et contrôlés par un professionnel. Cela permet non seulement de prolonger la durée de vie, mais aussi de maintenir des coûts énergétiques faibles et d’éviter les pertes de performance.

En outre, les signes d’une éventuelle accumulation de boue dans le système sont détectés suffisamment tôt et peuvent donc être corrigés à temps, alors que les dégâts sont encore faibles.

Si vous êtes à l’aise avec le drawdown en semaine, vous devez absolument le tester. Veillez toutefois à baisser plutôt plus tôt, et à réchauffer plus tôt en retour, en raison de l’inertie relative des systèmes de chauffage par le sol (pas tous, les modèles à tube capillaire en sont exempts).

Étiqueté dans :

, ,