Le balcon a un statut particulier sur un bien loué. Les droits qui découlent du droit de bail pour un objet loué ne peuvent pas être transférés sans restriction au balcon. Il est quasiment soumis à un droit d’usage spécial comme d’autres domaines.

Définition du droit de jouissance spéciale

Certes, le droit de jouissance spéciale ne traite pas explicitement du balcon : (Balcon droit de vue). Néanmoins, celui-ci peut, d’une certaine manière, en faire partie (Balcon angle droit). Pour ce faire, il convient tout d’abord de se référer aux domaines concrètement mentionnés dans le droit d’usage particulier :

  • Sous-sols
  • Place de parking souterrain
  • Place de parking, emplacement, garage ou carport devant la maison
  • Terrasses
  • Jardins ou parties de jardins
  • Toutes ces zones ont en commun le fait qu’elles seraient accessibles au public (Balcon droit barbecue). C’est ce qui les distingue du balcon. Balcon droit suisse. Néanmoins, le balcon, situé de manière exposée sur la façade de l’immeuble, se trouve d’une certaine manière également dans le domaine public, ce qui donne lieu à un droit d’usage spécial (Brise vue balcon droit). Usage spécial parce que les droits et les obligations, tels qu’ils existent dans un appartement loué, ne peuvent pas être transférés sans restrictions.

    L’utilisation limitée du balcon selon le droit de bail

    Prenons un exemple typique. De nombreuses personnes utilisent (ou veulent utiliser) le balcon pour faire des barbecues. Dans l’appartement, on a en principe le droit d’y cuisiner et d’y préparer des repas. Mais ce n’est pas le cas sur le balcon. En effet, les autres locataires pourraient être incommodés par la fumée et les vapeurs dégagées par un barbecue au charbon de bois. C’est là qu’intervient le droit privé de protection contre les nuisances.

    A lire également :   Béton délavé - le bon revêtement pour un nouveau look

    Le barbecue n’est pas un droit intangible

    Cependant, le barbecue fait partie d’une activité de loisirs typique de notre société. Les gens ne doivent pas être limités dans cette activité. C’est pourquoi les droits des voisins, en ce qui concerne la non-acceptation lorsque vous faites un barbecue, ne sont pas à sens unique. Droit balcon. De nombreux jugements de tribunaux s’y sont déjà référés et ont réglementé et jugé les barbecues en ce qui concerne le nombre d’intentions de grillades, le nombre annuel ainsi que les différentes heures de grillades.

    Mais il n’est pas forcément totalement interdit

    Selon les jugements des tribunaux, les décisions vont d’une fois par mois à quatre fois par an maximum et sont limitées aux heures de 17h00 à 20h00, mais selon d’autres jugements (Stuttgart), elles peuvent aller jusqu’à 0h00. Mais les restrictions d’utilisation ne s’appliquent pas uniquement aux barbecues. Les modifications architecturales et optiques peuvent également être concernées.

    Modifications architecturales et optiques

    Il s’agit par exemple de l’installation ultérieure d’une cloison de séparation sur le balcon. Celle-ci pourrait limiter le voisin dans sa liberté de mouvement. Il en va de même pour un pare-vue ou une protection contre le vent sur le balcon. Le voisin n’est pas le seul à pouvoir se sentir limité. De plus, un tel montage peut signifier ce qui suit :

    A lire également :   Nettoyer régulièrement l'extérieur d'une petite station de relevage

  • une intervention sur la structure du bâtiment
  • une modification de l’aspect de la façade
  • D’autres réglementations s’appliquent en plus de la loi sur les loyers

    Ces deux situations ne doivent pas être tolérées : Jardiniere balcon droit. Il ne s’agit pas seulement du voisin qui pourrait se plaindre et se défendre. Les institutions suivantes peuvent ici considérablement restreindre votre droit de location :

  • les obligations légales et réglementaires en matière de construction (du code de la construction au plan local d’urbanisme en passant par le code régional de la construction)
  • obligations et prescriptions du bailleur (règlement intérieur, contrat de location)
  • Obligations et prescriptions de la gérance de l’immeuble ou de la copropriété
  • Droits du voisin
  • Mais d’un autre côté, le fait d’enlever un pare-vue existant sur le balcon au moment de la signature du bail peut entraîner, après son retrait, une réduction du loyer pour utilisation limitée du balcon.

    Plantes sur le balcon : oui, mais aussi non

    Un autre bon exemple de la manière dont la tolérance est considérablement sollicitée sur le balcon est celui des plantes, comme un brise-vue de balcon constitué de plantes : (Store balcon droit). En général, les plantes sur votre balcon doivent être acceptées par vos voisins (même au-dessus ou au-dessous de vous). Toutefois, les plantes perdent leurs feuilles, génèrent donc de la saleté et des gouttes d’eau peuvent apparaître. Les voisins ne peuvent l’accepter que sous certaines conditions. D’autre part, les plantes de balcon peuvent également être réglementées, voire interdites, par le contrat de location.

    Toujours délicat : Droit du bail, balcon et élevage d’animaux

    Il en va de même avec la détention d’animaux sur le balcon. Alors que la détention d’animaux, par exemple de chats, peut être autorisée dans l’appartement, ce n’est pas nécessairement le cas sur le balcon. Même si vous protégez votre balcon contre les chats, cela ne signifie pas nécessairement que vous pouvez y détenir des chats. Selon une décision de justice, les locataires peuvent obtenir une réduction de loyer pour le balcon si d’autres chats y sont attirés. Il y a fort à parier que les propriétaires ne seront pas très enthousiastes à ce sujet.

    A lire également :   Planifier l'extension d'un balcon : les points à surveiller !

    Conclusion : le droit de bail exige beaucoup de tolérance de la part des locataires.

    Vous devez donc toujours considérer l’utilisation du balcon en dehors du droit de bail. De nombreux domaines ne peuvent pas être clairement définis par la loi – ou quelle quantité de feuilles mortes devrait être considérée comme négligeable ou gênante ? La tolérance et une cohabitation harmonieuse sont donc toujours les conditions les plus importantes pour préserver la paix de l’immeuble.

    sur EchhO.org, vous trouverez de nombreux articles consacrés aux balcons. Les guides vont de la définition d’une loggia comme balcon à la chape pour un balcon, en passant par le balcon en bois.

    Étiqueté dans :

    , ,