Cet article explique en détail ce que l’on entend par eau brute, où l’on trouve de l’eau brute partout et quelle est son importance.

L’eau brute dans le traitement de l’eau potable

Avant d’être traitée pour devenir de l’eau potable conforme à la réglementation sur l’eau potable, l’eau est pompée sous forme d’eau dite brute.

L’eau brute est donc de l’eau non traitée à l’état initial. Il peut s’agir soit d’eau souterraine pompée, soit de ce que l’on appelle le filtrat de rive. Dans des cas moins fréquents, l’eau brute utilisée en France est également de l’eau de lac ou de barrage. Pour la production d’eau potable, la France utilise toutefois principalement des eaux souterraines.

Il s’agit de la meilleure eau brute disponible en termes de qualité. L’eau des rivières – y compris le filtrat de rive – présente de nombreuses pollutions qui doivent encore souvent être éliminées à grands frais. Comme les rivières sont généralement très sensibles à la pollution, la qualité de l’eau brute est souvent fluctuante.

Dans le cas des lacs et des barrages, la quantité prélevée est souvent limitée. L’eau des lacs ne peut être prélevée qu’en fonction du volume des affluents naturels, tandis que dans le cas des barrages, le niveau d’eau très fluctuant constitue souvent un obstacle.

A lire également :   Étanchéité verticale de la cave : aperçu de toutes les options

Eau brute dans une installation d’osmose inverse

Dans une installation d’osmose inverse, l’eau de départ est également appelée eau brute. Après le processus de filtration, elle est séparée en ce que l’on appelle le concentré (la solution très concentrée qui contient toutes les impuretés) et le perméat (l’eau purifiée).

Eau brute pour les denrées alimentaires

Dans le domaine de la technologie alimentaire, on parle également d’eau brute. Mais il s’agit ici de la teneur en eau des aliments. Chaque aliment peut être divisé en une partie de matière sèche et une partie d’eau brute.

Pour les fromages à pâte molle, cela se traduit par l’appellation « MG » : la teneur en matières grasses se rapporte ici à l’extrait sec et non au fromage entier. Cela fait, surtout pour les fromages à pâte molle, une grande différence sur le plan arithmétique. C’est pourquoi la « matière grasse dans l’extrait sec » est toujours indiquée sur l’emballage.

De la minéralisation de l’eau brute lors de l’extraction de l’eau dépend également la minéralisation de l’eau potable ultérieure. L’eau de source est toutefois rarement utilisée comme eau brute, c’est pourquoi la teneur en minéraux de l’eau potable n’est généralement pas aussi élevée.

Étiqueté dans :

, ,