De plus en plus de personnes se tournent vers les dispositifs de traitement de l’eau potable pour leur foyer. Qu’il s’agisse de systèmes d’osmose inverse ou de filtres à eau potable, la question fondamentale dans chaque cas est de savoir si un traitement de l’eau est nécessaire pour l’eau du robinet en France. Cet article tente de répondre à cette question.

Qualité de l’eau potable

En ce qui concerne l’eau potable, il faut d’abord faire la distinction entre la qualité réelle et la qualité perçue subjectivement. Même en l’absence de polluants, la qualité de l’eau peut être subjectivement altérée, notamment par :

  • des odeurs désagréables
  • des saveurs désagréables dans l’eau
  • décoloration
  • Dureté de l’eau trop élevée
  • Les substances gustatives et odorantes sont normalement éliminées lors du traitement de l’eau potable. Cependant, ils peuvent également provenir de la plomberie domestique.

    Un goût prononcé de fer et une teneur élevée en fer dans l’eau peuvent provenir soit d’une eau de puits contenant trop de fer, soit de la présence de rouille dans les conduites d’eau de la maison. Dans ce cas, une coloration brunâtre à rougeâtre de l’eau se produit également.

    A lire également :   Embellissez votre sous-sol : les meilleurs conseils et idées !

    Les mauvais goûts et les mauvaises odeurs sont généralement causés par une infestation d’algues. Les produits métaboliques des algues peuvent toujours modifier le goût de l’eau, même en très petites quantités. Moins d’un nanogramme par litre suffit à donner un mauvais goût à l’eau.

    Une dureté élevée de l’eau entraîne également une modification du goût en raison de la forte proportion de composants de dureté dans l’eau. Le thé et le café n’ont alors plus le même goût.

    Aucune des limites subjectives de la qualité de l’eau ne constitue un problème de santé, à l’exception d’une teneur en fer très élevée si l’eau est bue en permanence ou donnée à de jeunes enfants.

    Les filtres à eau, notamment à charbon actif, peuvent remédier aux déficiences subjectives. Cependant, il y a aussi un certain risque.

    Risques sanitaires liés à la qualité de l’eau du robinet

    Les tests stricts prescrits en France par l’ordonnance sur l’eau potable garantissent qu’il n’existe aucun risque pour la santé, même lorsque l’eau du robinet est consommée sur une longue période. Les limites applicables dans l’ordonnance sur l’eau potable pour toutes les substances potentiellement dangereuses sont fixées si bas que l’on peut supposer que l’eau du robinet est sûre dans tous les cas.

    A lire également :   Quand le stratifié est-il réellement usé ?

    Calcul coûts-avantages des stations d’épuration des eaux

    Les stations de traitement des eaux engendrent souvent des coûts qu’il ne faut pas sous-estimer. Les systèmes d’osmose inverse entraînent non seulement des coûts d’achat uniques, mais aussi des coûts d’entretien permanents. La consommation d’eau d’un système d’osmose inverse peut augmenter jusqu’à dix fois la quantité d’eau extraite, et de l’électricité est également consommée. Le résultat est une qualité d’eau qui peut être visualisée de manière constante.

    De même, avec les filtres à eau classiques, les cartouches filtrantes doivent être remplacées constamment et le plus souvent possible, ce qui entraîne également des coûts qui ne sont pas négligeables.

    La comparaison avec l’eau en bouteille est néanmoins très favorable.

    En outre, la consommation d’eau en bouteille (environ 10 milliards de litres = environ 6,5 milliards de bouteilles par an) est de toute façon très discutable sur le plan écologique en raison de la forte consommation de ressources et de l’énorme pollution au CO2 due aux voies de transport.

    Ainsi, si l’eau du robinet est subjectivement perçue comme imbuvable, l’achat d’une station d’épuration est certainement plus rentable et écologique que la consommation d’eau en bouteille.

    D’un point de vue sanitaire, cependant, les stations d’épuration ne sont certainement pas nécessaires – l’eau peut être bue sans problème sans traitement supplémentaire. Cependant, il faut faire attention au danger d’une éventuelle contamination bactérienne par les filtres à eau.

    Étiqueté dans :

    , ,