La plupart des éléments en béton qui sont construits doivent être réalisés à l’aide de moules. Ce coffrage n’a pas pour seule fonction de donner la bonne forme au béton lors de sa mise en œuvre. Le coffrage du béton s’accompagne d’autres exigences que nous décrivons ci-après.

Différentes tâches du coffrage à béton

Le coffrage est pratiquement le moule négatif de la future pièce en béton qui y sera intégrée ou coulée. Mais le coffrage remplit également d’autres fonctions importantes :

  • donnant forme au béton
  • transmet les forces dans le béton
  • Les vibrateurs pour le compactage du béton sont souvent fixés au coffrage.
  • est inclus dans le traitement ultérieur
  • équipé d’une structure de surface également un élément de design
  • les coffrages perdus peuvent faire partie de la structure du bâtiment
  • Forces massives que le coffrage doit dissiper

    Il est logique pour tout le monde que le coffrage du béton soit déterminant pour la forme du béton. Mais en ce qui concerne les autres tâches qui incombent au coffrage, les bricoleurs ignorent souvent leur importance. Le béton liquide, qui a peut-être en plus une consistance liquide, implique des forces énormes qui agissent sur le coffrage. Le coffrage doit donc être pourvu d’ancrages de coffrage massifs. Le coffrage ne doit en aucun cas se déformer.

    A lire également :   Réparer le béton lavé - Comment y parvenir

    Le coffrage et le compactage

    Pour compacter le béton, on utilise généralement soit des vibrateurs internes (bouteilles vibrantes), soit des vibrateurs externes. Ces derniers sont fixés au coffrage, de sorte que le béton peut être compacté de l’extérieur. Toutefois, l’eau excédentaire peut être entraînée vers les coffrages, en particulier lors du compactage de l’intérieur. Il se forme alors ce que l’on appelle des ruissellements. Si le compactage n’est pas effectué correctement, des nids de gravier peuvent également se former, visibles plus tard à l’intérieur du coffrage.

    Coffrage partie intégrante du traitement ultérieur

    Le coffrage est un élément important de la cure du béton. Souvent, le coffrage est le seul traitement ultérieur prévu par l’installateur :

  • le coffrage protège de la chaleur ou du froid
  • l’eau ne peut pas s’évaporer, le béton doit seulement être recouvert par le haut
  • Le revêtement du béton apparent

    Beaucoup de connaissances sont requises, en particulier lorsque le béton à mettre en place est un futur élément de construction en béton apparent. Si le coffrage est effectué avec le mauvais matériau, cela peut avoir des conséquences sur toute la surface du béton apparent. Par exemple, il ne faut pas utiliser de nouveaux coffrages pour le béton apparent. Ceux-ci doivent déjà avoir été utilisés plusieurs fois. Dans le cas contraire, la qualité de la surface du béton s’en ressentira.

    A lire également :   Meulage de l'acier - ce que vous devez savoir

    Préparation de l’intérieur du coffrage

    Si la face intérieure du coffrage est enduite de lait de ciment, il est possible de lutter contre ce phénomène. Mais il faut aussi impérativement éviter les dommages, sinon ils se transmettent à la surface du béton apparent. Selon la composition du béton, le coffrage doit ensuite être traité avec un produit de séparation du béton. Surtout si des structures de surface doivent être reproduites.

    Même le décoffrage du béton ne peut pas se faire n’importe comment. La durée de durcissement du béton est ici particulièrement importante.

    Étiqueté dans :

    , ,