Le bois de chauffage doit être stocké correctement, c’est-à-dire dans un endroit aéré et à l’abri de l’humidité : Bois chauffage. Un stockage correct implique donc que vous couvriez le bois de chauffage. Vous apprendrez ici comment procéder.

Couvrir le bois de chauffage

Cela peut sembler paradoxal : d’une part, le bois de chauffage doit être stocké de manière aussi aérée que possible pour que l’humidité extraite puisse s’échapper, mais d’autre part, vous devez le recouvrir pour qu’il ne soit pas mouillé. Plus précisément, cela signifie que la couverture doit certes protéger le bois, mais qu’elle ne doit pas le recouvrir correctement.

Couvrir correctement le bois de chauffage

Nous parlons donc ici de la couverture adéquate pour le bois. Il existe pour cela plusieurs possibilités : une bâche ou un toit.

Couvrir le bois de chauffage avec une bâche

Une bâche est le moyen le plus simple de couvrir le tas de bois de chauffage. Vous pouvez la poser sur le bois et la tirer vers le bas sur les côtés pour que la condensation qui se forme puisse s’écouler. Les bâches sont considérées comme problématiques parce qu’elles reposent directement sur le bois encore humide au début. La circulation de l’air est ainsi plus difficile et des taches noires peuvent apparaître sur le bois.

A lire également :   L'écoulement du réfrigérateur et la destination de l'eau

Si vous choisissez malgré tout une bâche, vous devez veiller à ce que la couche supérieure de la pile ne soit pas trop plane. Il vaut mieux que quelques gros morceaux soient placés au-dessus, ce qui permettra à la bâche de se détacher du reste du bois.

Construire un toit pour le bois de chauffage

La meilleure solution est de construire un vrai toit en tôle ondulée ou en tuiles au-dessus du bois de chauffage. Vous construisez ainsi un abri. Vous aurez peut-être besoin d’un permis de construire, en fonction de la taille de l’abri et du Land dans lequel vous habitez.

Si l’abri pose problème, par exemple parce que vous avez besoin de trop de bois, vous pouvez envisager de choisir du bois à croissance rapide (avec un temps de séchage plus court, donc une surface de stockage nécessaire plus petite, mais aussi un pouvoir calorifique plus faible) ou essayer de chauffer avec des briquettes de bois.

A lire également :   Nettoyage de la crépine du robinet

Étiqueté dans :

, ,