Les façades des maisons doivent non seulement résister jour après jour aux intempéries, mais la saleté et les substances nocives se déposent également sur la surface et attaquent la substance : Peinture silicone. C’est pourquoi il est préférable de peindre vos murs extérieurs avec un matériau protecteur de haute qualité, par exemple une peinture au silicate ou une peinture à la résine de silicone. Quelle est la différence entre ces deux revêtements ?

Peinture à la résine de silicone : revêtement avec effet lotus

La fleur de lotus montre l’exemple : Lorsque ses feuilles sont mouillées, de fines gouttes rondes se forment et perlent peu à peu. La saleté et la poussière ne trouvent pas non plus de prise sur sa surface, ce qui en fait un modèle pour des peintures de façade efficaces.

La peinture à la résine de silicone imite l’effet lotus de manière particulièrement convaincante, elle ne laisse pas l’humidité pénétrer dans la façade et est considérée comme un rempart contre les mousses, les champignons et les algues. Les graffitis sont plus faciles à éliminer sur ce revêtement que sur une peinture à dispersion ordinaire.

A lire également :   Quelle visseuse sans fil pour quel usage ?

Les peintures à base de résine de silicone sont souvent couvrantes dès la première couche et peuvent être teintées dans toutes les nuances de couleur avec des pigments appropriés. Il y a donc de nombreux arguments en faveur de cette peinture qui, malgré l’effet de lotus, maintient la diffusion des murs.

Peinture au silicate : une protection minérale avec un bonus écologique

La peinture au silicate n’a certes pas d’effet lotus, mais dans la pratique, elle se révèle extrêmement durable et résiste même aux gaz d’échappement sulfureux. En raison de sa forte alcalinité, les champignons n’ont pratiquement aucune chance dans le mur.

La peinture minérale contient, sous sa forme naturelle, uniquement des ingrédients respectueux de l’environnement, elle reste durablement ouverte à la diffusion et régule même le climat ambiant dans les pièces intérieures en absorbant l’eau.

Les peintures au silicate peuvent être colorées avec des pigments résistants aux alcalis, mais elles atteignent rarement des teintes vraiment vives. Un inconvénient réside dans le fait que cette peinture ne tient que sur des supports purement minéraux, ce qui signifie qu’elle ne peut pas être appliquée sur une peinture à dispersion, par exemple.

Peinture au silicate ou peinture à la résine de silicone : la comparaison directe

Pour avoir tous les faits sous les yeux en un coup d’œil, un tableau est très utile. Vous y verrez ce que les deux types de peinture ont « dans le ventre » – et ce qu’ils n’ont pas :

A lire également :   Ces remèdes maison sont adaptés à l'entretien des stratifiés

Les façades présentant un degré de salissure élevé et visible profitent plutôt de la peinture à la résine de silicone, tandis que les bâtiments classés monuments historiques sont souvent peints avec des peintures au silicate. Dans tous les cas, ces dernières sont plus durables.

Étiqueté dans :

, ,