Même les lavabos et les baignoires finissent par vieillir. Il n’est donc pas nécessaire de les remplacer immédiatement. Découvrez dans cet article quelles sont les possibilités de refaire le revêtement et à quel point il tient.

Refaire le revêtement par un spécialiste

De nombreuses entreprises proposent un nouveau revêtement pour les receveurs de douche, les baignoires ou les lavabos. Différents matériaux de revêtement sont utilisés à cet effet :

  • Revêtement plastique à base de résine époxy comme revêtement à chaud
  • Revêtement à base de céramique
  • Revêtement avec peinture automobile ou matériaux similaires
  • Les revêtements à chaud à base de plastique ont la plus grande épaisseur de matériau et sont très durables. Dans le cas des revêtements en céramique, le matériau de revêtement se lie solidement au support et est totalement durable. Pour les revêtements avec d’autres matériaux, la durabilité et la qualité du revêtement dépendent du matériau concerné.

    Coûts des nouveaux revêtements réalisés par un professionnel

    Le coût d’un nouveau revêtement dépend de la surface à revêtir et des prix pratiqués par l’entreprise en charge du projet. Si le revêtement a lieu dans le cadre d’une rénovation de salle de bains, on peut tout à fait envisager de faire recouvrir toutes les surfaces en céramique en une seule fois – cela en vaut généralement la peine.

    A lire également :   Les revêtements de sol en PVC sur les planchers chauffants - sont-ils recommandés ?

    Le revêtement de baignoires ou de receveurs de douche à base de plastique peut tout à fait coûter entre 400 et 500 euros chez un spécialiste (y compris tous les travaux nécessaires et le renouvellement du joint de silicone) – il faut donc s’attendre à des coûts tout à fait considérables.

    Refaire soi-même le revêtement du lavabo avec du vernis pour baignoire

    Lavabo

    Vernis pour baignoire (set)

    1. préparation

    Enlever les joints en silicone. Nettoyer soigneusement les surfaces à traiter avec un nettoyant spécial du kit.

    2. réparer les dégâts du lavabo

    Réparer les éventuels dommages (éraflures, fissures, écailles). Du matériel de réparation spécial est disponible à cet effet dans la plupart des kits.

    3. appliquer du vernis

    Mélanger les composants et appliquer au rouleau. Les coins et les bords peuvent être peints avec un pinceau. Il faut ici travailler très soigneusement et proprement. Après un certain temps prédéfini, une deuxième couche peut être appliquée (généralement environ 1 heure d’attente). Laisser durcir.

    Les vitrificateurs facilitent également le nettoyage des lavabos. La saleté ne peut pas s’incruster et les taches de calcaire ne peuvent guère apparaître.

    Étiqueté dans :

    , ,