Le naturel et la conscience écologique font désormais partie des évidences du quotidien pour de nombreuses personnes, ce qui profite également au climat intérieur et à la santé humaine. Peinture murale. L’ancienne peinture à la colle revit, sous forme de poudre à mélanger soi-même ! La peinture murale à la colle offre une alternative intéressante à la peinture à dispersion ordinaire, car elle présente quelques caractéristiques importantes.

Les propriétés de la peinture murale encollée

Comme son nom l’indique, la peinture murale encollée est une peinture à base de colle. Les peintures murales « normales » vendues dans les magasins de bricolage sont à base de plastique, donc tout sauf naturelles – mais au moins, elles ne contiennent pas de solvants autres que l’eau.

Ce n’est pas le cas de la peinture murale encollée : elle est principalement ou entièrement composée d’ingrédients naturels, selon le fabricant et la recette. Et comme la colle naturelle humide se gâte facilement, le matériau est proposé sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau.

La peinture, qui était absolument courante dans tous les intérieurs jusque dans les années 60, présente des propriétés légèrement différentes de celles de la peinture à dispersion vendue dans les magasins de bricolage. Voici une petite comparaison :

A lire également :   Peindre les murs sans rouleau laisse une grande place à la créativité.

Le défaut de la résistance à l’abrasion : la peinture murale encollée peut-elle être consolidée avec une peinture à dispersion ?

Le grand point faible de la peinture murale encollée est sa faible résistance à l’abrasion. Les tentatives de consolider cette peinture en y ajoutant de la peinture à dispersion ont été relativement fructueuses :

Le simple fait de colorer la peinture avec des couleurs pleines et teintées, qui présentent elles-mêmes déjà une forte teneur en liant, apporte déjà un certain effet de consolidation. Si l’on souhaite que sa couleur se lie encore plus fortement, il suffit d’y ajouter un peu de peinture murale pure.

L’inconvénient : votre peinture contient désormais un peu de résine synthétique en plus des substances naturelles, mais elle se lie de manière plus stable. Essayez le mélange avec peu de peinture pour vous assurer que votre peinture murale encollée supporte l’ajout et qu’elle soit vraiment plus résistante à l’usure !

Les peintures à la colle conviennent parfaitement aux travaux de restauration, par exemple pour peindre un plafond en stuc historique dans les règles de l’art.

Étiqueté dans :

, ,