Une vanne mélangeuse d’eau chaude est particulièrement importante pour les ballons d’eau chaude qui sont partiellement alimentés par une installation solaire thermique et qui peuvent atteindre des températures très élevées. Temperature chaude en decembre. Nous vous montrons ci-dessous comment choisir et régler une telle vanne.

Une température constante grâce à la vanne mélangeuse d’eau chaude

La vanne mélangeuse d’eau chaude est également appelée mélangeur thermique ou protection anti-brûlures. Ce composant à trois branches est surtout utilisé dans les ballons d’eau chaude centraux chauffés par des chaudières à bûches ou partiellement par l’énergie solaire thermique. Dans ce cas, des températures très élevées peuvent en effet apparaître de manière quasi imprévue dans le ballon, ce qui, en l’absence de régulation avant l’entrée dans le réseau d’eau potable, entraîne un risque de brûlures graves.

Avertissement : le contact avec l’eau chaude provoque des lésions cutanées.

  • en l’espace d’env. 2 minutes à 45 – 50 °C
  • en quelques secondes entre 51 et 70 °C
  • en une fraction de seconde à plus de 70°C
  • La vanne mélangeuse régule donc l’eau chaude à la sortie du ballon à une valeur modérée via un système à 3 voies. Elle fonctionne alors comme un thermostat et amène l’eau chaude à la température souhaitée réglée en fonction de la température réelle en ajoutant de l’eau froide. L’eau chaude mélangée, régulée en température, sort ensuite par la sortie de la vanne dans le réseau d’eau potable et arrive aux points de puisage raccordés.

    A lire également :   Chauffage par le sol : combien de temps faut-il pour que la pièce soit chaude ?

    Régler correctement la vanne mélangeuse

    Les mitigeurs thermostatiques sont généralement dotés d’un régulateur rotatif permettant de régler en continu la température souhaitée pour l’eau chaude sanitaire. La plupart du temps, la plage de température réglable se situe d’emblée dans une fourchette relativement peu dangereuse, comprise entre 40 et 60°C. Compte tenu des températures d’ébouillantage mentionnées ci-dessus, il convient de choisir une température adaptée aux utilisateurs d’eau chaude dans la maison.

    Si, par exemple, des personnes âgées et des enfants vivent dans le foyer, il convient d’être plus prudent. La norme NF EN 806-2 [2] recommande une température maximale de 38°C pour les maisons de soins et les jardins d’enfants. Si aucune personne particulièrement vulnérable n’utilise l’eau chaude de la maison et que de l’eau particulièrement chaude doit parfois être disponible pour laver des objets ou remplir des casseroles, la température peut bien sûr être réglée sur une valeur plus élevée.

    Mélange d’eau chaude pour une prévention maximale de la légionellose

    Pour éviter la contamination de l’eau potable par les légionelles, une température minimale de 60°C est nécessaire pour l’eau chaude du ballon. Mais une température d’au moins 55°C dans la conduite d’eau chaude est également optimale. Une vanne mélangeuse installée de manière centrale à la sortie du ballon et réglée à moins de 55°C ne répondrait donc pas à cette exigence. Si l’on veut être sûr d’éviter les légionelles, on peut également utiliser des mitigeurs à régulation thermostatique à tous les points de consommation.

    A lire également :   Chauffe-eau instantané pour un confort moderne dans la salle de bains

    Étiqueté dans :

    , ,