Dans certaines régions de France, les orvets sont devenus très rares, dans d’autres, on peut les rencontrer régulièrement dans le jardin. Ces animaux s’égarent aussi volontiers dans les caves. Ce que vous pouvez faire si vous découvrez un orvet dans votre cave.

Comment l’orvet est-il arrivé dans la cave ?

Les orvets ressemblent certes à des serpents, mais il s’agit en fait de lézards. Comme tous les lézards, ils aiment les endroits humides, mais pas trop mouillés, et chauds, mais pas trop secs. Ils se réfugient souvent dans la cave pour se protéger du soleil de midi ou d’une forte pluie. Ils sont très mobiles et passent à travers :

  • fenêtres de cave basculées ou ouvertes,
  • fissures et trous dans le mur de la cave,
  • Fentes entre la fenêtre de la cave et le mur,
  • absence de calfeutrage ou d’isolation autour des gaines et des fenêtres de la cave.
  • Voici ce qu’il faut faire en cas de présence d’un orvet dans la cave

    Tout d’abord, ne cédez pas à la panique ! Les orvets ne sont ni dangereux ni venimeux. Ils ne sont pas non plus nuisibles et ne construisent pas de nids ou autres dans la cave. Il n’y a donc aucune chance que les orvets constituent une sorte d’infestation de nuisibles, même si vous en voyez souvent dans votre cave ou si plusieurs apparaissent.

    A lire également :   Cela vaut-il la peine de construire une maison avec un demi-sous-sol ?

    Les orvets sont relativement lents. Vous pouvez donc facilement les attraper à la main, ce qui est également recommandé pour des raisons de protection des animaux. Ces animaux sont littéralement fragiles, manipulez-les donc avec précaution. Si vous attrapez l’extrémité arrière, il se peut que l’orvet perde sa queue. Elle continue ensuite à vivre, vous devez donc quand même attraper l’extrémité restante. Placez ensuite l’orvet dans un endroit pas trop humide, semi-ombragé et suffisamment éloigné de la maison.

    Pour éviter qu’à l’avenir les orvets ne s’égarent dans la cave, examinez les fenêtres et les murs de la cave pour y déceler d’éventuels points d’entrée. Colmatez les trous de forage ou autres entrées possibles. Ensuite, observez pendant un certain temps si vous découvrez à nouveau des orvets. Ces animaux sont passés maîtres dans l’art du camouflage et savent très bien se dissimuler, il est donc préférable de se mettre à l’affût en silence.

    A lire également :   Embellir habilement la salle de bains

    Étiqueté dans :

    , ,