Dans certains cas, il est nécessaire de rallonger les poutres en acier existantes (Construction poutre beton). Dans cet article, nous vous expliquons en détail de quelle manière cela est possible et ce à quoi il faut absolument faire attention.

Possibilités de rallonger

Pour prolonger des poutres en acier existantes, par exemple pour l’extension d’un balcon, on peut recourir à différentes méthodes d’assemblage :

  • souder
  • visser
  • riveter
  • Selon les conditions locales, une méthode peut être la plus appropriée. Mais seul le spécialiste sur place peut en juger.

    Cas de charge

    Il est important de toujours garder à l’esprit, lors de tels travaux, que chaque cas de charge peut être très différent. Une extension, tout comme chaque assemblage, doit être calculée avec précision. C’est un ingénieur en structure qui s’en charge. Les spécialistes de la construction métallique peuvent également effectuer eux-mêmes des calculs de base afin de donner au moins une estimation grossière des possibilités existantes pour l’allongement.

    Mais cela ne remplace pas une expertise statique par le planificateur de la structure porteuse (staticien). Toutes les charges qui apparaissent, les points d’assemblage adéquats et les charges qui agissent sur l’assemblage doivent être calculés très précisément. L’ensemble de la statique de l’élément de construction en dépend par la suite.

    A lire également :   Fosses septiques : interdiction d'exploitation et exceptions

    Différentes possibilités

    Tout comme pour le percement de murs, il est toujours possible d’obtenir des charges par différentes constructions suffisantes du point de vue statique. Il existe donc une certaine marge de manœuvre dans la planification. Ainsi, il est souvent possible de remplacer une seule poutre très solide par deux poutres plus petites.

    Cela permet souvent de réduire les coûts et, dans certains cas, de diminuer avantageusement les hauteurs de construction. Les calculs exacts de l’ingénieur de structure constituent cependant toujours la base de la planification.

    Exécution

    Tant pour le soudage que pour le vissage des poutres, il faut travailler dans les règles de l’art et selon toutes les normes et règles d’exécution en vigueur.

    En outre, le poids de poutres en acier relativement petites est déjà relativement élevé (une simple poutre de 160 HEB pèse déjà 44 kg par mètre de longueur) et tant le soudage que le vissage nécessitent de nombreuses connaissances techniques. Dans la plupart des cas, ces travaux ne peuvent donc être réalisés que par une entreprise spécialisée dans la construction métallique.

    N’oubliez pas qu’en cas de montage/prolongement de la poutre, il ne faut pas oublier de protéger contre la corrosion aussi bien la poutre que les assemblages.

    Étiqueté dans :

    , ,