Lorsque l’on parle de couture, le tissu textile s’impose à première vue comme matériau : (Bache couverture toiture). Les films en plastique épais et les bâches en tissu peuvent également être cousus. Les bâches de protection en tissu conviennent également comme protection contre la poussière et peuvent être cousues individuellement, par exemple pour un vélo ou un meuble entreposé.

Travailler avec du fil et une aiguille pour un usage multiple

La plupart des bâches de protection sont en plastique ou en toile et peuvent être facilement fabriquées par soi-même en les recyclant. Pour une utilisation durable et multiple, la couture est une alternative au collage de la bâche de couverture.

Les plastiques plus épais et les bâches en tissu développent, au plus tard en rabattant les bords et les arêtes, une stabilité que le fil et la ficelle tiennent suffisamment et sans se déchirer. Il est ainsi possible de créer de bonnes fixations pour les bâches de couverture utilisées comme jetées, à l’aide de poids ou d’anneaux.

Ourlage pour fixer les bords et les bordures

Tant pour les tissus textiles que pour les films plastiques, les lisières et les bords sont potentiellement menacés de déchirure. Un ourlet réduit ce risque.

A lire également :   Comment reconnaître un bon stratifié

1. rabattre les bords de la bâche de protection

2. coudre à environ cinq centimètres du bord au point de croix ou au point parallèle.

3. le cas échéant, insérer un bord de rideau dans l’ourlet pour l’alourdir.

4. en cas de pose d’œillets perforés, augmenter la distance du bord en conséquence

Pour les matières plastiques, il est recommandé de combiner la couture et le collage. Les coutures et les surfaces pliées les unes sur les autres peuvent être stabilisées avec de la colle en spray.

Protéger les coutures de l’humidité

Lorsque des coutures sont créées pour des bâches de couverture sur lesquelles de l’humidité apparaît, le sens est important pour l’étanchéité. Pour les bâches d’extérieur qui reçoivent des précipitations, une couture réalisée sous une « jupe » ou un « bourrelet » est mieux protégée. L’imprégnation avec de la colle en spray permet également de maintenir la solidité de la couture. Les doubles coutures augmentent considérablement la résistance à la déchirure. Comme l’esthétique compte rarement pour les bâches de protection, on peut procéder selon la devise « beaucoup aide beaucoup ».

Si vous souhaitez utiliser une bâche de couverture comme un jeté, par exemple pour protéger des vélos, des outils de jardinage ou des objets ménagers entreposés, des poids cousus peuvent vous aider. Suivant le principe du lestage d’une nappe, les poids cousus tirent la bâche de manière uniforme sur l’objet.

Étiqueté dans :

, ,