La technologie utilisée par une cuisinière à induction est fondamentalement différente de celle d’une plaque vitrocéramique ordinaire : Puissance cuisson crepe. Vous découvrirez dans cet article ce que cela signifie pour les performances de la cuisinière à induction et quelles sont les performances habituelles.

Comparaison des puissances

Sur une plaque vitrocéramique, les différentes zones de cuisson ont généralement des puissances maximales définies. La zone de cuisson dite « rapide » a généralement une puissance comprise entre 2,5 et 3 kW. Les autres zones de cuisson de la cuisinière vitrocéramique ont généralement une puissance maximale de 1 kW à 1,8 kW. Si le régulateur est baissé, la puissance libérée est également moindre.

Valeurs de puissance pour la table de cuisson à induction

Les tables de cuisson à induction disposent généralement de plusieurs positions « booster », notamment pour permettre une cuisson encore plus rapide.

Sur certains appareils, il est possible non seulement d’allumer une puissance d’environ 4 kW, mais aussi d’utiliser presque le double d’énergie – jusqu’à des puissances d’environ 7,5 kW pour une seule plaque de cuisson.

Les appareils à induction de surface sont particulièrement intéressants. Ils détectent automatiquement l’emplacement d’une casserole et appliquent automatiquement toute la puissance disponible sur le fond de la casserole.

A lire également :   Raccorder ultérieurement un détecteur de mouvement à une lampe

Puissance réelle

Il faut toutefois distinguer la puissance nominale indiquée de la puissance réelle. Certains facteurs physiques, liés au fonctionnement d’une cuisinière à induction, entraînent des pertes de puissance dans la pratique :

  • seulement environ 80 – 90 % de la puissance nominale peut être convertie en énergie magnétique
  • La convection entraîne des pertes d’énergie
  • Le rayonnement thermique et la conduction thermique entraînent également des pertes d’énergie
  • La part d’énergie totale perdue est toutefois légèrement inférieure à celle des autres types de cuisinières. Les tables de cuisson à induction font donc partie des méthodes de cuisson les plus efficaces sur le plan énergétique. La différence par rapport aux autres technologies est toutefois minime dans la pratique et n’a guère d’impact sur la consommation d’électricité lors de la cuisson.

    La puissance réellement utilisable dépend également dans une large mesure de la qualité des casseroles utilisées. Sur une table de cuisson à induction, la qualité des casseroles joue même un rôle nettement plus important dans la consommation d’électricité que sur les tables vitrocéramiques traditionnelles.

    A lire également :   Éliminer le calcaire dans les toilettes - ces produits sont efficaces

    Étiqueté dans :

    , ,