Les caves sont devenues de plus en plus denses et sèches dans leur construction au cours des 50 dernières années et sont donc de plus en plus adaptées comme espace de vie. Même les immeubles d’habitation ont parfois des unités de vie au sous-sol. Toutefois, avant d’emménager dans le sous-sol, la question est de savoir si vivre dans le sous-sol est réellement malsain.

Ces dangers vous guettent lorsque vous vivez dans un sous-sol.

Et en fait, vivre dans un sous-sol n’est pas nécessairement la meilleure option en termes de promotion de la santé. Cela est principalement dû aux conditions particulières des sous-sols. Cela crée quatre risques qui peuvent mettre en danger la santé lorsqu’on vit dans un sous-sol :

  • Humidité,
  • Moule,
  • Température,
  • Le radon.
  • Conditions spéciales dans le sous-sol : humidité et température

    Chaque sous-sol a une température inférieure à celle des étages supérieurs. Cela peut déjà être problématique, surtout pour les personnes âgées. En effet, le sous-sol ne pourra jamais être chauffé aussi chaudement en hiver que les espaces habitables situés plus haut. Cela peut aggraver les troubles musculo-squelettiques en particulier. En outre, des températures moyennes trop fraîches peuvent affaiblir le système immunitaire et entraîner une augmentation des maladies cardiaques.

    A lire également :   C'est la meilleure façon de diviser votre cave.

    Bien que la fraîcheur de la cave soit particulièrement agréable en été, la cave est particulièrement humide à cette période de l’année en raison de la condensation dite estivale. Cependant, des taux d’humidité aussi bas qu’environ 60 % peuvent favoriser les infections. Ce qui est particulièrement mauvais, c’est qu’il favorise également le développement de moisissures dans la cave. Les appartements caves souffrent souvent d’une infestation de moisissures, qui nuisent à la santé.

    Le radon : le danger invisible de la cave

    Un autre danger au sous-sol peut être la pénétration du radon par des fissures dans la dalle de plancher. Dans certains cas, des fissures à la racine des cheveux et des pores qui ne sont même pas visibles de l’extérieur suffisent. Selon l’Office fédéral de radioprotection, la concentration de radon dans de nombreuses caves Françaises est trop élevée. Le radon, en revanche, est un élément radioactif très agressif qui peut entraîner des lésions pulmonaires et des cancers.

    Vivre dans une cave : Conclusion

    Dans de bonnes conditions, le sous-sol peut encore être un espace de vie précieux. Veillez à mesurer au préalable l’humidité et la concentration de radon. Si les valeurs sont élevées, prenez les mesures appropriées telles que l’étanchéité de la dalle de plancher et l’installation de déshumidificateurs. Et il est préférable de ne pas déménager complètement au sous-sol. Vous pourrez alors toujours « remonter » si vous estimez que la vie au sous-sol ne vous convient pas.

    A lire également :   Ces remèdes aident à lutter contre les araignées dans la cave

    Étiqueté dans :

    , ,