Les dégâts sur une plaque vitrocéramique sont douloureux. Compte tenu des coûts de réparation élevés en cas de remplacement, on se demande souvent s’il n’est pas possible de réparer une plaque vitrocéramique simplement avec de la résine synthétique. Vous pouvez lire ici si c’est possible et quelles sont les réparations possibles sur les plaques vitrocéramiques.

Dommages possibles

  • la plaque vitrocéramique a un trou
  • il y a un éclatement superficiel sur le bord
  • il y a un éclatement superficiel ou une fissure dans la zone des éléments chauffants
  • il y a une fissure profonde qui traverse tout le panneau
  • il y a des fissures capillaires, éventuellement à plusieurs endroits
  • Possibilités de réparation

    Selon le type de dommage, il faut absolument tenir compte de certaines choses. Une simple possibilité de réparation, comme le remplissage avec de la résine synthétique, ne fonctionne pas pour les plaques vitrocéramiques.

    Dommages qui traversent la plaque vitrocéramique

    De tels dommages signifient qu’il ne faut en aucun cas continuer à utiliser la plaque vitrocéramique ! Tout dommage traversant entièrement la plaque, en particulier au niveau des éléments chauffants, peut entraîner des chocs électriques ou provoquer des incendies si des liquides ou de la vapeur s’infiltrent !

    A lire également :   Imperméabilisation de la peinture à la craie et protection contre l'humidité

    Dommages sur les bords

    Les dommages sur les bords, qui ne sont que superficiels, sont généralement un peu moins tragiques. Il convient toutefois de surveiller les éclats ou les légères fissures pour voir s’ils s’agrandissent. Dans ce cas, la plaque vitrocéramique doit être remplacée le plus rapidement possible.

    Fissures capillaires

    Les fissures capillaires indiquent toujours un problème de tension dans le champ. Dans ce cas, il faut cesser d’utiliser le panneau et le remplacer au plus vite. Il peut même y avoir un risque, surtout avec des produits de mauvaise qualité, que le panneau se déchire avec un grand bruit et blesse quelqu’un.

    Plaques vitrocéramiques sur le poêle à bois

    Avec un poêle à bois équipé d’une plaque vitrocéramique, il n’y a bien sûr aucun risque d’électrocution. En cas de fissures ou d’éclats profonds qui se propagent et se déplacent rapidement, il convient toutefois d’être vigilant et prudent.

    Réparer soi-même est dangereux

    Toutes sortes de prétendues « possibilités de réparation » circulent sur Internet. Vous devez toutefois être conscient que ces tentatives d’autoréparation peuvent être très dangereuses dans certaines circonstances. Les plaques vitrocéramiques ne sont pas simplement du verre, mais un mélange particulier de verre et de matériaux céramiques. Les dommages sur de tels matériaux ne peuvent que rarement être réparés, même par les fabricants du matériau. Dans ce cas, la plaque est cassée et inutilisable.

    A lire également :   Éliminer les mésaventures : Enlever les taches d'urine sur les carreaux

    Ne prenez pas de risques, même si vous craignez les frais de réparation. Les incendies ou les électrocutions sont encore bien pires. Souvent, vous pouvez aussi obtenir le remboursement des frais par l’assurance ménage.

    Étiqueté dans :

    , ,