Les peintures au silicate ont besoin d’un support minéral pour pouvoir se carbonater et ainsi durcir en profondeur. Elles ne tiennent pas sur les papiers peints ou les peintures à dispersion, et les apprêts contenant des matières plastiques, comme le fond pénétrant, empêchent également leur adhérence. Dans certaines circonstances, le béton peut être utilisé comme support pour les peintures au silicate.

Pour quels supports les peintures au silicate conviennent-elles ?

Les supports minéraux compatibles avec les silicates comprennent uniquement les surfaces qui sont soit naturelles, soit déjà peintes avec une peinture au silicate ou à la chaux. Ce tableau indique quels supports peuvent être peints avec des peintures au silicate :

Le béton fait donc bien partie des supports minéraux qui supportent une peinture au silicate. Le seul obstacle réside dans l’huile de coffrage qui se trouve parfois en surface et qu’il est urgent d’éliminer au préalable.

Dans l’ensemble, le support doit être propre et porteur avant d’être peint, ce qui signifie donc que les autres impuretés doivent également être éliminées. Utilisez un mastic minéral (6,43 € sur Amazon*) pour boucher les trous.

A lire également :   Sceller les meubles en béton - voici comment faire

Enlever l’huile de coffrage du béton avant la peinture au silicate.

Les résidus d’huile de coffrage sont facilement reconnaissables au fait que l’humidité perle sur la surface du béton. Si c’est le cas, les méthodes suivantes peuvent aider à nettoyer la surface :

 

  • Vaporisation vigoureuse avec le nettoyeur haute pression
  • lavage avec un mélange d’ammoniaque et d’eau dans un rapport de 1:4
  • Traiter le béton avec un décapant spécial pour huile de coffrage

 

Le béton a-t-il besoin d’une couche de fond ?

Pour savoir si votre béton a besoin d’une couche de fond, le mieux est d’en discuter avec un spécialiste qui connaît parfaitement la peinture que vous avez choisie. Si c’est le cas, utilisez en tout cas un primaire d’accrochage à base de silicate (20,99 € sur Amazon*) et éliminez les primaires à base de plastique.

Pour obtenir un beau glacis mural, il suffit de mélanger des pigments résistants aux alcalis dans du verre soluble et de les utiliser pour appliquer une fine couche. Les oxydes métalliques et les couleurs terreuses, disponibles dans les magasins spécialisés bien achalandés, conviennent particulièrement bien à cet effet.

A lire également :   Parquet prêt à l'emploi ou stratifié - lequel est le meilleur ?

Étiqueté dans :

, ,