Alors que la plupart des gens combattent probablement la rouille par tous les moyens qu’ils peuvent trouver, il y a parfois des occasions où un aspect rouillé est souhaitable : Acide chlorhydrique. Lisez ici comment réussir à faire rouiller l’acier et quels sont les produits qui s’y prêtent.

Acier approprié

Il est évidemment difficile de faire rouiller de l’acier inoxydable. Seul un acier dont la teneur en chrome est nettement inférieure à 10,5 % peut rouiller, de préférence un acier totalement non allié. Les alliages contenant du chrome, du nickel ou de grandes quantités de manganèse ont du mal à se corroder. Dans la plupart des cas, c’est d’ailleurs ce qui est souhaité. La méthode décrite ci-dessous convient également pour les tôles d’acier (galvanisées ou autrement protégées contre la rouille).

L’acide chlorhydrique comme accélérateur de rouille

Il est intéressant de noter que l’un des dérouilleurs les plus efficaces, à savoir l’acide chlorhydrique (28,56 € sur Amazon*), est également un très bon accélérateur de rouille. Il faut aussi y penser lors du dérouillage : si on utilise de l’acide chlorhydrique, la recorrosion est accélérée, le métal ainsi dérouillé doit donc être particulièrement bien protégé.

A lire également :   Fenêtres de toit coulissantes : à quels prix dois-je m'attendre ?

Solution d’acide chlorhydrique et de cuivre

La solution qui fonctionne le mieux pour le dérouillage est une solution d’acide chlorhydrique et de cuivre. Pour dissoudre le cuivre dans l’acide chlorhydrique, il suffit de placer un petit morceau de fil de cuivre dans l’acide chlorhydrique et de l’y laisser pendant environ une semaine. On obtient ainsi une solution prête à l’emploi si l’on utilise de l’acide chlorhydrique à 25 %. Après le temps de réaction, le cuivre (ou ce qu’il en reste) peut être retiré de l’acide chlorhydrique.

Faire rouiller une pièce en acier – étape par étape

Solution d’acide chlorhydrique et de cuivre

Pinceau ou vaporisateur (3,30 € sur Amazon*)

Pièce à usiner

Équipement de protection (gants, lunettes de protection)

1. préparer la solution pour l’application

Diluer environ 50 à 60 ml de la solution dans environ 4 litres d’eau.

2. nettoyer la pièce

Avant l’utilisation, il convient de nettoyer soigneusement la pièce à faire rouiller avec de l’eau et, de préférence, du savon. Les salissures peuvent sinon interagir avec l’acide et soit empêcher, soit accélérer le processus de rouille à l’endroit de la salissure. Il en résulte alors un aspect irrégulier.

3. appliquer la solution

La solution diluée peut alors être appliquée très facilement à l’aide d’un pinceau. Il est également possible de l’appliquer avec un vaporisateur. N’oubliez cependant pas que même l’acide dilué peut très rapidement dégrader un vaporisateur en plastique. Le processus de rouille est visible en moins d’une heure.

A lire également :   Nettoyer avec de l'acide citrique : un remède maison efficace

4. conserver la rouille

Pour éviter une rouille complète, il faut arrêter la rouille au moment où le degré de rouille souhaité est atteint et conserver la pièce. L’huile de lin convient à cet effet, l’huile OWATROL bien connue fonctionne encore mieux. Le traitement doit toutefois être répété régulièrement, surtout si la pièce est placée à l’extérieur.

Lors de la préparation de la solution d’acide chlorhydrique et de cuivre, il ne faut pas fermer hermétiquement la bouteille afin que les gaz de la réaction chimique en cours puissent encore s’échapper. Il est préférable de conserver la bouteille dans un endroit protégé.

A lire également :   Remplir un trou dans un panneau de particules

Étiqueté dans :

, ,