En principe, il faut toujours veiller à ne pas inhaler la peinture en aérosol lors de son utilisation. Peinture protection bois. Toutefois, il existe des différences entre les dangers des différents types de peinture et l’intensité de la quantité de peinture inhalée. Peinture protection. Les informations suivantes ont pour but de fournir une aide rapide sur ce qu’il faut faire après avoir inhalé de la peinture en aérosol et sur les moyens de prévention efficaces.

Quelle quantité de peinture ou de solvant a été inhalée ?

Tout d’abord, après avoir inhalé de la peinture en aérosol, vous devez réfléchir à la profondeur à laquelle vous avez réellement inhalé la peinture. Peinture protection chaleur. Après tout, il y a une énorme différence entre respirer l’odeur du solvant en passant devant un chantier et respirer réellement la peinture finement vaporisée elle-même.

Dans la mesure où il s’agit effectivement de l’inhalation profonde d’un nuage de brouillard de peinture, il est en tout cas recommandé de se renseigner auprès d’un médecin ou, en cas de troubles importants, d’appeler les urgences pour un traitement médical aigu. Peinture protection exterieur. En cas de forte difficulté à respirer et de sensation d’étourdissement semblable à l’ivresse, il convient, par précaution, de faire appel à une aide professionnelle. Peinture protection humidité. Dans les cas extrêmes, les accidents graves impliquant des peintures à base de résine synthétique nocives pour la santé peuvent nécessiter des mesures d’urgence telles qu’une administration complémentaire d’oxygène ou même un lavage bronchique (rinçage de la trachée) pour atténuer le traumatisme causé par l’inhalation.

A lire également :   Terrasse en WPC ou en pierre - les différences expliquées

Ne pas paniquer trop vite dans les cas bénins

Il en va tout autrement si, en raison de l’odeur âcre d’un solvant ou d’un agent propulseur, vous avez simplement l’impression que de la peinture en aérosol vous est « montée au nez ». Certes, cela peut aussi avoir des conséquences sur la santé : Peinture protection humidité bois. Mais cela ne devrait être vraiment préoccupant que si les symptômes suivants apparaissent :

  • fort mal de tête
  • difficulté à respirer
  • Sensation d’étourdissement pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance
  • Si, par exemple, en vaporisant avec une bombe de peinture, vous n’avez reçu que le fond intensément sucré de l’acétate d’éthyle souvent contenu comme solvant, ne paniquez pas trop vite (Peinture protection metal). Toutefois, cela n’est pas non plus sans risque pour la santé. Des mesures de protection appropriées sont donc indispensables pour tous les travaux avec de la peinture en spray.

    Vêtements de protection et mesures appropriées pour éviter les risques

    Tout d’abord, lors de l’achat, vous pouvez déjà veiller à réduire quelque peu les risques pour la santé en choisissant certaines peintures : (Peinture protection rouille). Les vernis et peintures à base d’eau ne sont certes pas totalement inoffensifs, mais ils sont au moins nettement moins toxiques et plus respectueux de l’environnement que les vernis à base de résine synthétique. En règle générale, les indications relatives aux substances dangereuses, munies de pictogrammes selon le système international SGH, vous donnent également des indications plus précises.

    A lire également :   Comment nettoyer les murs peints avec une peinture au latex ?

    Des vêtements de protection adaptés sont également indispensables pour protéger votre peau. Peinture protection sol. Mais outre une combinaison ou des vêtements à manches longues et à jambes de pantalon, vous devez avant tout impérativement porter des lunettes de protection qui protègent bien les yeux et une protection respiratoire efficace.

    En outre, vous devez respecter les précautions suivantes :

  • régler correctement le pistolet utilisé
  • ne peindre des clôtures et autres projets d’extérieur que par temps calme
  • si possible, ne pas vaporiser sur son propre visage (les particules de peinture et les solvants sont plus lourds que l’air)
  • à l’intérieur, ne vaporiser qu’avec la meilleure aération possible (mais sans fort courant d’air)
  • Porter une protection respiratoire dès l’ouverture des récipients
  • Tous les masques de protection ne se valent pas

    Lors de la pulvérisation de peinture aérosol, certains artistes utilisent des tissus noués autour de la tête. Mais, comme les masques anti-poussière bon marché vendus dans les magasins de bricolage, ils n’offrent qu’une protection très insuffisante contre l’inhalation de la peinture en aérosol.

    Il convient d’envisager l’achat d’un masque de protection de la meilleure qualité possible avec filtre à particules, voire d’une combinaison de filtres à gaz et à particules, en particulier pour les travaux fréquents avec de la peinture en aérosol : (Peinture protection solaire). Ces derniers peuvent également offrir une certaine protection contre les effets nocifs de divers solvants. Enfin, plusieurs études ont montré que l’inhalation régulière de solvants peut affecter les performances intellectuelles et la capacité de mémoire du cerveau pendant des décennies.

    Étiqueté dans :

    , ,