Pour un bricoleur expérimenté, il est tout à fait possible de briquer soi-même une tête de cheminée. Il convient de respecter l’obligation d’obtenir un permis de construire et de présenter le dessin correspondant avant de procéder à la maçonnerie. Pour certains projets, un professionnel agréé doit accompagner et approuver le projet.

Peinture transparente ou opaque

La maçonnerie d’une cheminée est soumise à certaines règles de construction. Ceux qui ont déjà acquis une expérience de maçonnerie avec un mur de jardin, par exemple, peuvent mettre en œuvre le cahier des charges. Sans aucune expérience, il ne faut pas briquer soi-même la tête de la cheminée.

Le principe de l’alternance du brancardage et du liage doit être respecté lors de la maçonnerie de la tête de cheminée. Les joints verticaux doivent toujours être décalés et ne doivent pas être superposés. Les murs intérieurs doivent être maçonnés de manière lisse et les quartiers de pierre ne doivent pas être utilisés à l’intérieur.

A lire également :   Rénovation de la cheminée en acier inoxydable

Tête de cheminée en brique vous-même

Cheminées en béton cellulaire

Mortier pour planches minces

Eau

Lot

Lattes directionnelles

Truelle

Mortier (8,29 € chez Amazon*) tasse ou seau

Niveau à bulle

Harnais de maintien

1. fusible

S’assurer contre le risque de chute. Un harnais d’escalade ancré du secteur sportif est le mieux adapté. Faites attention à la force du vent.

2. déterminer la position

Marquez le point de sortie exact de la cheminée avec un fil à plomb. Le fil à plomb doit être aligné avec la sous-structure existante ou la base de la plinthe.

3. installer des lattes de redressement

Installez des lattes de redressement à deux coins opposés de la tête de la cheminée pour avoir un contrôle constant de l’alignement vertical précis.

4. mélanger le mortier

Mélangez le mortier pour lit mince avec de l’eau dans un rapport de un à quatre.

5. mettre en place le coureur et le classeur

Appliquez uniformément la couche de mortier et posez la première rangée de briques. Assurez-vous que le mortier est complètement réparti et brossez soigneusement tout mortier qui gonfle hors des joints.

6. vérifier la couche

Après le recouvrement de la maçonnerie, vérifiez l’alignement vertical et horizontal avec un niveau à bulle. Continuez avec le tour de treillis après le tour de coureur.

A lire également :   Le chauffage par le sol est trop chaud - que faire ?

Respecter les dimensions approuvées

Le permis de construire précisera également le diamètre requis de l’évent pour la cheminée correspondante. Veillez à ce que les dimensions soient respectées.

Si les joints extérieurs ne sont pas recouverts de mortier fin, vous pourrez les remplir plus tard avec du mortier de ciment (8,79 € sur Amazon*). Cela augmente la résistance aux intempéries.

Étiqueté dans :

, ,