Le mortier en couche mince est utilisé pour les briques planes et doit être appliqué en couche d’une épaisseur exactement identique partout. Consommation mortier parpaing. Cela permet de déterminer de manière relativement précise les besoins en mortier.

De quelles conditions dépend la consommation de mortier ?

  • le type de briques planes utilisées – briques planes KS, Ytong, etc.
  • l’épaisseur du mur, car la surface à sceller en dépend
  • le type de mortier en couche mince utilisé
  • la granulométrie des agrégats du mortier en couche mince
  • Sur la base de ces critères, il est toutefois possible d’estimer ensuite la consommation de manière relativement précise, car l’épaisseur de la couche entre toutes les briques doit être respectée le plus exactement possible.

    Dans la pratique, on s’aide généralement d’une luge de mortier (5,88 € sur Amazon*), qui est remplie de mortier frais par le haut et qui laisse une couche de mortier d’épaisseur égale partout lorsqu’elle est tirée sur les surfaces des pierres.

    Cela demande toutefois un peu d’habileté et de pratique – en tant que débutant, il faut donc s’attendre à une consommation de mortier un peu plus élevée que lorsqu’un professionnel expérimenté est à l’œuvre.

    A lire également :   Quelle visseuse sans fil pour quel usage ?

    Quelques valeurs de référence à titre indicatif

    Les fabricants de pierres proposent normalement différentes valeurs indicatives dans des tableaux qui permettent de lire plus ou moins précisément ses besoins en mortier.

    Il convient toutefois de prévoir une certaine marge de sécurité, car tout ne se passe pas toujours aussi bien et exactement qu’il le faudrait.

    Pour donner un point de repère approximatif, voici encore quelques valeurs indicatives :

    Par exemple, pour un mur de 11,5 cm d’épaisseur et une hauteur de 123 mm, la consommation de mortier pour les briques KS est d’environ 3,5 kg de matière sèche par m² de maçonnerie. Pour une hauteur de 248 mm, la consommation est réduite de moitié, soit environ 1,7 kg de matière sèche.

    Plus les briques sont grandes, plus la consommation de mortier est faible, et plus les propriétés d’isolation thermique du mur sont bonnes.

    Il existe des chariots à mortier pour chaque épaisseur de mur – le cas échéant, vous devez donc acheter plusieurs chariots.

    A lire également :   Isoler une vieille façade en briques - comment procéder ?

    Étiqueté dans :

    , ,