De nombreuses personnes souhaitent traiter leur table avec des produits naturels autant que possible. Outre les huiles courantes, vous pouvez également utiliser des cires pour la table. Dans cet article, vous pourrez lire ce qu’il faut rechercher et quels types de cires sont disponibles. Comment fonctionnent les cires et quels sont leurs avantages.

Cirer le bois

Contrairement au huilage d’une table, les cires forment avant tout une couche protectrice sur la surface. Cela fonctionne de manière très similaire à une couche de cire sur la peinture de la voiture. Les cires pour bois peuvent également être facilement polies – comme sur une voiture – pour créer un bel éclat.

Les cires particulièrement techniques et dures ont un effet hydrofuge et rendent la poussière et la saleté moins susceptibles d’adhérer à la surface.

Types de cire

En ce qui concerne les cires, il faut toujours faire la distinction entre les cires naturelles et les cires produites techniquement. En outre, il est également important de distinguer les cires dures des cires molles.

Cires douces

La cire d’abeille est un exemple typique de cire molle. Il est largement utilisé pour le traitement du bois et est aussi fréquemment proposé par Ikea, par exemple.

A lire également :   Déplacer le réfrigérateur - que faut-il garder à l'esprit ?

Les cires molles ont une abrasion très élevée et s’usent rapidement. Ils ne protègent donc que légèrement la surface.

Cires dures

La cire de carnauba est très souvent utilisée pour le traitement du bois. Entre autres, il est également un composant de nombreux produits de polissage pour voitures et crée une couche de surface très dure, très résiliente et également très résistante à l’abrasion.

Cires produites techniquement

Les cires produites techniquement sont généralement constituées d’une combinaison de plusieurs types de cires, dont la fameuse cire de montan (cire végétale extraite du lignite) et la cire de terre (ozokérite, qui est également extraite des filons par l’exploitation minière). En outre, il y a divers solvants et parfois des pigments.

Les cires techniquement produites diffèrent toutefois fortement les unes des autres par diverses propriétés :

  • Composition
  • Aptitude au travail
  • Forme d’application (par exemple, dissous dans l’eau, pâteux, crémeux, etc.)
  • Protection de la surface
  • Dureté de la couche protectrice
  • Il faut donc toujours examiner très attentivement le produit que l’on veut utiliser. Il convient d’être particulièrement prudent avec les cires colorées, car elles peuvent parfois produire des effets visuels tout à fait inattendus.

    Le cirage et l’huilage sont deux méthodes fondamentalement différentes de préservation du bois. Vous trouverez une comparaison entre les deux méthodes dans cet article.

    A lire également :   Comment nettoyer les murs peints avec une peinture au latex ?

    Étiqueté dans :

    , ,