Les moisissures aiment se répandre dans la cave. Différentes espèces peuvent envahir la cave, dont beaucoup que vous connaissez également de la salle de bain ou des aliments. S’y ajoutent des types d’éponges qui menacent surtout la structure du bâtiment. Aperçu de tous les types importants de moisissures de la cave.

Les vraies moisissures qui poussent dans les caves

Il faut ici faire la distinction entre les vraies moisissures et les éponges. Vous reconnaissez généralement les vraies moisissures à leur croissance typique en colonies, comme vous le connaissez lorsque les aliments sont infestés de moisissures. On fait ici la distinction :

  • moisissure noire ou moisissure en arrosoir,
  • moisissure verte,
  • moisissure blanche,
  • moisissure rouge ou moisissure de boulangerie,
  • moisissure jaune.
  • La moisissure noire est la plus fréquente dans les pièces d’habitation. Celle-ci aime toutefois une certaine température, c’est pourquoi on la trouve surtout dans les caves, après que celles-ci aient été isolées. On la reconnaît clairement à sa couleur foncée intense. La moisissure verte, qui pousse sur les surfaces sous forme de duvet, est également facile à reconnaître. Elle aime la fraîcheur de la cave et s’y trouve donc souvent. Les deux types de moisissures sont considérés comme hautement allergènes et nocifs pour la santé et doivent donc absolument être éliminés !

    A lire également :   La location d'une pompe à béton génère des coûts importants

    Les moisissures rouges, blanches et jaunes sont nettement plus claires et ne sont donc souvent visibles à l’œil nu que lorsque l’infestation est déjà bien avancée. La moisissure rouge est plutôt rare dans les caves. Elle peut avoir un aspect glissant et légèrement rougeâtre. La moisissure blanche se trouve également plutôt dans les caves isolées et n’est souvent reconnaissable qu’à sa surface duveteuse. La moisissure jaune est certes plutôt rare sous nos latitudes, mais elle peut se développer dans la cave et est alors considérée comme la moisissure la plus toxique dans l’habitat.

    Éponge : pas de moisissure et pourtant dangereuse

    Outre les véritables moisissures, il s’agit souvent d' »éponges » dans les caves. Certes, les éponges sont botaniquement des champignons, mais il ne s’agit pas de moisissures. La plupart des espèces d’éponges ne produisent pas de toxines toxiques pour l’homme et sont donc moins dangereuses pour la santé.

    Toutefois, les éponges s’attaquent surtout au bois et peuvent entraîner la destruction des maisons en bois sans que l’on s’en rende compte. Sur les murs des caves, elles forment des entrelacs bruns et poilus – si vous les découvrez, il faut agir ! Les espèces les plus importantes dans les caves sont la mérule brune et la mérule vraie, qui ont à peu près la même apparence.

    A lire également :   Calculer la valeur U des éléments de construction en acier

    Étiqueté dans :

    , ,