Les allées en gravier dans le jardin ne font pas qu’embellir celui-ci, elles sont également faciles à aménager et à entretenir. De plus, le gravier n’imperméabilise pas le sol et l’eau de pluie peut s’écouler facilement. Dans cet article, vous apprendrez comment aménager un chemin de gravier.

Créer un chemin de gravier

L’allée de gravier convient surtout à un jardin naturel, car les petits cailloux de forme naturelle ont un tout autre effet que les dalles de jardin ou les pavés fabriqués industriellement.

L’aménagement d’un chemin de gravier n’est certes pas compliqué, mais il faut tout de même bien le planifier et veiller à ce qu’il soit correctement construit par la suite.

Vous avez besoin de :

Béton

Bordures

Non-tissé contre les mauvaises herbes

Gravier

éventuellement gravillons fins pour les alvéoles de gravier

éventuellement des alvéoles de gravier

gravier ou gravillons grossiers pour le revêtement du chemin

Spray de marquage

Bêche et pelle

Mètre pliant

Mètre pliant

Brouette

Cordeau indicateur

Vibreur

Râteau

1 : Gravier chemin. marquer l’historique

La première chose à faire est de marquer le tracé du chemin de gravier avec des cailloux ou d’autres petites pierres. Cette méthode est idéale pour les chemins de gravier sinueux. En déplaçant les pierres, vous pouvez rapidement corriger le chemin. Déterminez également la largeur du chemin de gravier : Chemin gravier autour maison. Une largeur de 80 à 100 cm est optimale si vous souhaitez également emprunter le chemin avec une brouette.

A lire également :   Que faire si le tuyau d'évacuation de la cave est bouché ?

Une fois que vous vous êtes fixé, utilisez un spray de marquage pour le marquage définitif.

2. déplacer les plantes

Pour les travaux sur le chemin de gravier, vous avez besoin d’un peu plus de place que les 80-100 cm de largeur que le chemin doit avoir plus tard. Déplacez donc les plantes qui vous gênent pendant les travaux. Plus tard, vous réaménagerez les espaces verts le long du chemin de gravier.

3 : Chemin gravier stabilisé. décaisser la surface

Commencez maintenant à creuser la surface pour le chemin de gravier sur une profondeur de 15 cm. Transférez la terre excavée à l’aide de la brouette à un endroit où elle ne gênera pas.

Contrôlez la profondeur de la surface en posant la latte d’alignement en travers des bords et en mesurant avec le mètre. Veillez à ce que la surface creusée soit partout de la même profondeur.

4 : (Gravier chemin carrossable). poser les bordures

Pour que les pierres restent bien en place sur le chemin de gravier et ne s’éparpillent pas dans le jardin avec le temps, vous devez poser des bordures : Gravier chemin d’accès. Pour ce faire, vous devez encore creuser une tranchée au bord du chemin de gravier prévu, dans laquelle vous verserez du béton qui maintiendra la bordure. Gravier chemin de fer. Vous pouvez lire ici comment procéder exactement.

A lire également :   Tuiles en promotion : où se les procurer ?

Pour un chemin sinueux, utilisez les pierres de palissade plus courtes, voire des briques ou des pavés, au lieu des longues bordures.

Lorsque le béton sous les bordures a durci, remplissez de terre l’espace entre les bordures et l’espace vert.

5 : (Gravier chemin en pente). poser un voile de désherbage

Pour éviter que les mauvaises herbes ne poussent plus tard à travers le gravier, posez un voile de protection contre les mauvaises herbes sur la surface creusée. Recouvrez toute la surface et faites remonter le non-tissé le long des pierres de bordure : (Gravier chemin jardin). Si vous utilisez plusieurs morceaux de non-tissé, faites-les se chevaucher.

6. poser la couche antigel

Le chemin de gravier reçoit une couche antigel sous forme de gravier compacté. Vous remplissez le gravier d’une épaisseur de 10 cm et le compactez avec un vibrateur.

7. poser des alvéoles de gravier

Cette étape est facultative. Gravier chemin voiture. En posant des graviers alvéolés, vous donnez un peu plus de stabilité au revêtement du chemin. C’est pratique si vous passez régulièrement dessus avec une brouette. Si vous posez des graviers alvéolés, recouvrez en outre la couche de gravier d’une couche de gravillons fins sur laquelle les graviers alvéolés reposeront plus tard.

Le choix de poser ou non des graviers alvéolés dépend également du matériau que vous utilisez pour le chemin de gravier. Les galets ronds glissent un peu, on s’y enfonce en marchant. Dans ce cas, les graviers alvéolés sont indiqués : Gravier cheminée. En revanche, si vous utilisez des gravillons grossiers, c’est-à-dire des pierres à arêtes vives, le risque de s’enfoncer est moins important et vous pouvez alors renoncer aux alvéoles de gravier.

A lire également :   Fenêtres coulissantes - où peut-on trouver des joints adaptés ?

Les alvéoles de gravier doivent être à peu près de la même couleur que le revêtement du chemin, afin que l’on ne remarque pas si les alvéoles sont visibles par endroits.

8. mettre du gravier

Une fois le support terminé, vous pouvez verser le gravier. Répartissez-le dans les alvéoles avec le dos du râteau. Plus tard, le gravier doit être à 2 cm au-dessus des alvéoles.

9 (Gravier traiteur chemin de la ferme de l’oiseau remiremont). façonner la bordure extérieure

L’allée de gravier est terminée, vous pouvez y marcher. Aménagez maintenant la bordure extérieure de l’enceinte en semant du gazon ou en plantant les plantes déplacées.

Étiqueté dans :

, ,