La ventilation de la cave est un sujet délicat. Beaucoup de gens pensent qu’ils font bien les choses, mais se plaignent quand même d’avoir une cave humide. Il semble donc évident d’installer une ventilation forcée dans le sous-sol. Cependant, cela peut aggraver le problème d’humidité.

C’est ce que l’on entend par ventilation forcée

La ventilation forcée est un système de ventilation spécial qui oblige littéralement l’utilisateur des pièces concernées à ventiler. Il s’agit généralement de petits diffuseurs sur la fenêtre, qui assurent un échange d’air continu. Si l’on ne veut pas penser constamment à ventiler la cave, il peut être judicieux d’installer un tel système dans la cave.

C’est pourquoi la ventilation forcée dans le sous-sol n’est pas adaptée.

Mais malheureusement, l’installation d’une ventilation forcée dans le sous-sol n’est généralement pas une bonne idée. Cela s’explique rapidement : les murs du sous-sol sont généralement très frais. S’il fait très chaud à l’extérieur, l’air est également plus humide, car l’air chaud peut lier plus d’eau. Si cet air chaud passe maintenant dans la cave fraîche, il se refroidit et libère à nouveau l’humidité. Par conséquent, l’humidité reste dans la cave et provoque de l’humidité et des moisissures. Cet effet est appelé condensation estivale.

A lire également :   Abaissement du sous-sol et reprise en sous-œuvre des fondations : Est-ce possible ?

La meilleure mesure contre l’humidité causée par la condensation estivale est de fermer systématiquement toutes les fenêtres et les aérations dès que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. La ventilation forcée ne peut cependant pas être désactivée – vous ne pouvez alors plus éviter la condensation estivale et la cave devient humide en été.

Vous avez ces alternatives à la ventilation forcée du sous-sol

Vous devriez plutôt vous fier à une ou plusieurs des méthodes de ventilation suivantes, qui sont plus adaptées à la ventilation du sous-sol :

  • Ventilation manuelle lorsqu’il fait plus froid à l’extérieur qu’à l’intérieur,
  • Raccorder le sous-sol à la ventilation centrale de la maison,
  • Installation d’un système de ventilation décentralisé au sous-sol.
  • Les systèmes de ventilation automatique se sont avérés particulièrement efficaces pour le sous-sol. Ceux-ci équilibrent automatiquement la température et l’humidité à l’intérieur et à l’extérieur à l’aide de capteurs et ne ventilent que lorsque l’humidité peut être éliminée. Vous pouvez également vous appuyer sur la technologie adéquate pour la ventilation manuelle.

    A lire également :   Embellissez votre sous-sol : les meilleurs conseils et idées !

    Étiqueté dans :

    , ,