Lorsque la température est trop élevée pour les milieux aqueux corrosifs, d’autres substances prennent le relais pour déclencher la corrosion. Corrosion haute température. Dans ce cas, ce ne sont plus les électrolytes qui jouent un rôle dans la corrosion, mais des substances comme le soufre ou le carbone. Vous pouvez lire ici ce qui se passe lors de la corrosion à haute température, comment l’éviter et quels sont les risques qui en découlent.

Influences et effets de la corrosion à haute température

La corrosion à haute température concerne de nombreux matériaux et a un impact négatif significatif sur la durée de vie de nombreux composants et pièces de machines. Anti corrosion haute temperature. Pour éviter la corrosion à haute température, il faut utiliser des alliages spéciaux résistants à la chaleur. Cela entraîne également un renchérissement de nombreuses machines ou pièces.

Partout où règnent des températures nettement supérieures à 100 °C, la corrosion à haute température peut se produire. Cela peut être le cas dans les systèmes d’échappement des voitures, mais aussi dans les diesels des bateaux, les moteurs d’avion ou les centrales thermiques : Antirouille haute temperature. La fatigue des matériaux due à la corrosion à haute température représente alors un risque d’exploitation non négligeable.

A lire également :   Utilisation d'un pistolet thermique pour enlever le vieux vernis

Substances impliquées dans la corrosion à haute température

Contrairement à la corrosion ordinaire, ce ne sont plus des solutions aqueuses ou d’autres électrolytes qui déclenchent la corrosion, mais d’autres substances. Il s’agit principalement de :

  • Soufre, qui entraîne souvent le ramollissement des pièces métalliques.
  • le carbone, qui provoque souvent la fragilisation des matériaux
  • Azote
  • Les halogènes entraînent l’évaporation du métal
  • Vapeur d’eau pouvant accélérer les processus d’oxydation
  • et bien sûr l’oxygène : (Corrosion à haute température def). Il est, comme à basse température, un oxydant.

    La présence de toutes ces substances est également appelée « environnement de corrosion ».

    Effet break-away

    Jusqu’à un certain point, les processus de corrosion se déroulent de manière croissante mais encore contrôlée dans les différents environnements de corrosion.

    Mais à partir d’un certain point, la corrosion commence à se développer très rapidement et n’est alors plus maîtrisable techniquement. Ce point est appelé point de rupture (Corrosion à haute température métaux). Dans la pratique technique, on essaie toujours de stabiliser le comportement de la corrosion bien en dessous de ce point, ou d’éviter complètement la corrosion.

    Prévention de la corrosion à haute température

    Pour empêcher l’influence des différents environnements de corrosion sur les matériaux, il faut créer des matériaux spéciaux avec des propriétés de résistance à la chaleur particulières : (Peinture haute temperature antirouille). Pour de nombreux domaines d’application, les matériaux doivent être entièrement créés ou recréés par les spécialistes des matériaux.

    A lire également :   Les quatre types de corrosion du béton

    Dans les plages de températures élevées, il convient de n’utiliser que des matériaux de haute qualité et réellement adaptés afin de ne pas obtenir d’effets indésirables. Cela vaut également pour l’autoconstruction et les réparations d’appareils fonctionnant dans des plages de températures élevées.

    Étiqueté dans :

    , ,