La question de savoir quel est le point de fusion de l’acier de construction revient régulièrement. Vous apprendrez ici comment répondre simplement à cette question et quels outils techniques peuvent être utilisés pour pouvoir déterminer un point de fusion aussi précis que possible.

Points de fusion de l’acier

Selon la nuance d’acier, le point de fusion se situe entre 900 °C et 1 500 °C environ. Cette indication est très imprécise, car le point de fusion exact dépend de la nuance d’acier et de la composition de l’acier. En général, la teneur en carbone est le critère le plus important pour le point de fusion.

Acier de construction – Propriétés

Les aciers de construction utilisés aujourd’hui sont presque essentiellement des aciers de base non alliés et souvent non traités thermiquement. Acier fusion. Les propriétés des aciers de construction peuvent toutefois être très différentes, selon le type d’acier exact. Il est donc important de connaître la désignation exacte de l’acier afin de pouvoir déterminer les propriétés exactes.

A lire également :   Problèmes avec le sèche-linge : le filtre à peluches est toujours plein

Point de fusion et teneur en carbone

Les aciers de construction ont donc typiquement une très faible teneur en carbone, dans la plupart des cas plus ou moins nettement inférieure à 0,2 %. Une faible teneur en carbone entraîne généralement un point de fusion plus élevé. Acier fusion steel. Le point de fusion pour le fer est de 1 538 °C, les aciers à faible teneur en carbone ne sont généralement que légèrement inférieurs.

Exemple d’un acier de construction

Comme exemple d’acier de construction typique, considérons la nuance d’acier S235JR+AR (désignation selon la norme actuelle EN 10025, le « S » signifiant « Structural Steel », c’est-à-dire acier pour la construction métallique). Acier fusion temperature. La plage de fusion de cet acier se situe entre 1.250 et 1.460 °C.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les points de fusion et les domaines de fusion peuvent être différents pour d’autres types d’acier de construction, en fonction des caractéristiques de chaque type.

Déterminer les points de fusion de l’acier

Si l’on connaît les propriétés exactes de l’acier disponible, on peut déterminer les zones de fusion à partir d’un diagramme normalisé : Metal fusion temperature. Ce diagramme est également appelé diagramme fer-carbone. Metal fusion temperature ambiante. Il montre la relation entre la teneur en carbone des aciers et les différentes phases.

A lire également :   Meulage de l'acier - ce que vous devez savoir

Utilisation du diagramme

Pour pouvoir utiliser le diagramme, il faut connaître la teneur exacte en carbone de l’acier. La teneur en carbone est représentée sur l’axe X, la température sur l’axe Y du diagramme. Ce qui est important pour le point de fusion, c’est la ligne dite de liquidus et, en dessous, la ligne de solidus.

Au-dessus de la ligne de liquidus (ABCD sur le diagramme), l’acier est complètement liquide, en dessous de la ligne de solidus, l’acier est complètement solidifié. Dans la zone de température située entre les deux lignes, l’acier est pâteux et se compose d’un mélange de phases.

Le moyen le plus simple de connaître la plage de fusion est bien sûr de consulter les propriétés du matériau de chaque type d’acier. Elle y est indiquée – comme dans notre exemple – sous forme de plage de à.

A lire également :   Retirer l'obturateur du raccordement d'eau - Toutes les infos

Étiqueté dans :

, ,