Outre les méthodes de polissage bien connues des ménages, comme l’utilisation de disques de polissage ou de disques en tissu, il existe également des méthodes techniques pour polir l’acier. Vous pouvez découvrir ce qu’ils sont et comment ils fonctionnent dans cet article.

Polir soi-même l’acier

Dans le ménage, par exemple pour les lames de couteau ou d’autres pièces en acier (ou même en inox), le polissage se fait simplement avec un disque de polissage, un disque en tissu et un peu de pâte à polir (7,90 € chez Amazon*) . C’est comme ça :

Polissage de l’acier – étape par étape

Surface en acier

Composé de polissage

Meule (meule de feutre) la plus adaptée comme accessoire pour la perceuse (64,97 € chez Amazon*)

Roue de polissage (roue en tissu) également en tant qu’accessoire pour la foreuse

1ères boucles

Placez délicatement le disque de ponçage sur la surface et poncez soigneusement. Après un certain temps, changez le sens de ponçage et travaillez à angle droit par rapport au sens de ponçage précédent.

A lire également :   Repérer et éliminer la rouille sur la peinture

2. vérifier le résultat du ponçage

Voyez si vous êtes satisfait du résultat du ponçage à tous les endroits. Si oui, vous pouvez polir. Sinon, poncez encore un peu.

3. Processus de polissage

Polissez toujours dans le sens du ponçage (c’est-à-dire à un angle de 45°). Appliquez un peu de pâte à polir et commencez à polir très lentement et à faible vitesse jusqu’à ce que vous aimiez le résultat.

4. Traitement de protection

Dans certains cas, un scellement peut être nécessaire. Il existe différentes méthodes pour cela. Sélectionnez la méthode appropriée.

Méthodes de polissage technique

Dans le secteur technique et industriel, l’acier est poli d’une toute autre manière qu’à la main. Les méthodes utilisées sont les suivantes :

  • le « rodage ».
  • l’opération dite de « rodage » ou
  • les procédés électrolytiques
  • Rodage

    Le rodage est similaire au ponçage, mais on utilise un produit de rodage dont le grain est libre (alors que le grain du papier de verre, par exemple, est fixe). L’agent de rodage (souvent appelé huile de rodage) est appliqué sur la surface avec de l’eau. Il est ensuite appliqué sur une plaque de rodage. Il en résulte un enlèvement de matière très faible et très régulier, il s’agit donc d’un procédé de coupe.

    A lire également :   Il est préférable de reconditionner lentement une peinture défraîchie

    Honing

    Ce procédé est également utilisé pour les cylindres dans la construction de moteurs, par exemple. Lors du rodage de surfaces planes, des roues dites de rodage et des roues de rotor se déplacent sur la surface et enlèvent de très petites quantités de matériau sur toute la surface. Les grains abrasifs utilisés dans ce processus (contenus dans la boue de meulage) sont souvent constitués de diamant synthétique ou de nitrure de bore. Entre-temps, ils sont rincés avec de l’huile dite de rodage.

    Procédé électrolytique

    Le polissage électrolytique (également appelé électropolissage) consiste à appliquer des tensions, souvent appelées courants pulsés, à la pièce qui repose dans une solution. Grâce à l’effet électrolytique, les pointes des rugosités sur le matériau sont éliminées très rapidement.

    Un procédé similaire, mais utilisant un mécanisme physique d’ablation légèrement différent, est le polissage au plasma, qui s’effectue dans des solutions salines.

    L’électropolissage traite toutes les parties de la surface de manière uniforme. Il peut donc également être utilisé pour un ébarbage très fin des pièces métalliques sans grand effort.

    A lire également :   Poncer la peinture avec la méthode appropriée

    Étiqueté dans :

    , ,