Si vous avez revêtu votre façade de briques et que vous souhaitez maintenant y fixer une poutre, par exemple pour une terrasse, vous êtes confronté à un problème : le mur ne porte pas. Poutre bois. Il faut donc prendre des mesures spéciales.

Fixer une poutre en bois sur un mur en briques

Pour que la poutre en bois soit bien fixée à la façade en briques, fixez-la à la maçonnerie porteuse. Pour ce faire, il est préférable d’utiliser des tiges de chevilles suffisamment longues pour traverser la poutre en bois, la façade en briques et l’isolation, et de les enfoncer de dix centimètres supplémentaires dans la maçonnerie porteuse. Ce n’est qu’alors que la poutre tient vraiment.

Vous avez besoin de :

des tiges filetées de la longueur correspondante

Douilles de tamisage

Mortier d’injection avec pistolet de projection

Écrous

Mètre pliant

Perceuse (91,94 € chez Amazon*) avec mèche à bois

Niveau à bulle

Perceuse à percussion avec mèche à pierre

Pompe pour souffler

Clé hexagonale

1. percer des trous

Commencez par percer les trous à travers la poutre en bois. Ensuite, tenez-la contre le mur et alignez-la avec le niveau à bulle. Vous pouvez maintenant marquer le mur à travers les trous.

A lire également :   Fixer des moulures en bois et comment le faire

Ensuite, retirez à nouveau la poutre et percez les trous à travers la façade jusqu’au mur du fond.

Attention : percez dans tous les cas dans les joints et non dans la brique, car celle-ci se fend. Veillez également à ce que la tige de la cheville ne soit pas plus épaisse que la largeur du joint.

2. nettoyer le trou

Pour qu’il ne reste pas de poussière du forage dans le trou, soufflez dessus avec une pompe. C’est la seule façon pour que le mortier d’injection tienne vraiment bien par la suite.

3. placer les tiges de chevilles

Vous pouvez maintenant placer la tige de cheville. Pour ce faire, insérez d’abord les douilles de tamisage dans les trous. Injectez ensuite le mortier d’injection. Les manchons tamis sont importants pour que le mortier (11,78 € sur Amazon*) ne se perde pas dans le trou s’il y a des espaces vides ou s’il s’agit d’un mur en briques perforées.

Pour finir, vissez les tiges filetées, placez la poutre et fixez-la avec des écrous.

4. solution alternative

Si la poutre est très fortement sollicitée et que vous craignez que la construction ne tienne pas dans la façade en briques, soutenez également la poutre avec des poteaux verticaux qui descendent jusqu’au sol.

A lire également :   Comparaison entre le carrelage et d'autres revêtements de sol

Étiqueté dans :

, ,