Les enduits doivent également être manipulés correctement si l’on veut obtenir un résultat parfait. L’article suivant explique les techniques de base pour enduire les murs, les plaques de placoplâtre et pour éliminer les plus grosses irrégularités dans les murs. Il est accompagné de quelques conseils de professionnels.

Choisir un mastic

Il s’agit tout d’abord de choisir le bon mastic (2,49 € sur Amazon*) . Les mastics universels peuvent être utilisés à différentes fins, mais dans certains cas, des produits spéciaux sont préférables en raison de leurs meilleures propriétés.

Pour le placoplâtre, il ne faut en principe utiliser que des enduits spéciaux pour placoplâtre ! Les enduits à base de plâtre servent pour l’intérieur et les enduits à base de ciment pour l’extérieur.

Vérifier la nature du support

Les supports doivent être secs, dépoussiérés et dégraissés avant d’être enduits. Pour l’adhérence, certains fabricants indiquent encore des spécifications spéciales (support absorbant/peu absorbant, non farinant, etc.).

Dans ces cas, il faut vérifier si un traitement préalable de la zone de réparation, par exemple avec du Tiefengrund (20,25 € sur Amazon*), est nécessaire.

A lire également :   Ragréer ou égaliser un sol

Préparation du mastic

Le mastic en poudre doit impérativement être mélangé exactement selon les instructions du fabricant. Les temps de gonflement doivent être impérativement respectés. Ne préparer que la quantité de mastic pouvant être utilisée pendant la durée de vie en pot.

Remplissage de trous et de fentes plus profonds

Le mastic ne peut être appliqué qu’à certaines hauteurs de couche, sinon des fissures peuvent apparaître. Les trous et fentes profonds doivent donc être comblés en premier lieu avec d’autres matériaux.

Le remplissage avec du mastic n’est possible que si les différentes couches sont sèches avant d’en appliquer une nouvelle. Mais dans la plupart des cas, cela prendra trop de temps.

En règle générale, le mortier de chaux-ciment est le mieux adapté pour combler les très grands trous ou les zones du mur. Il s’applique bien sur la plupart des supports. Pour une meilleure adhérence de l’enduit chaux-ciment, il convient toutefois de mouiller légèrement la fente au préalable, si possible.

Enduire correctement le placoplâtre

En principe, on peut partir du principe qu’il suffit de mastiquer les bords arrondis des plaques de placoplâtre, mais que les bords droits doivent toujours être armés. Une bande de papier peut être utilisée à cet effet. Les têtes de vis doivent également être enduites de manière plane.

A lire également :   Réaliser soi-même un crépi extérieur et l'appliquer sur la façade

Après le ponçage, il est possible d’appliquer un enduit de surface si l’on souhaite obtenir une meilleure qualité de mur, par exemple pour la pose de papier peint.

Veiller à l’élasticité

Les fissures dans le mur ne devraient en principe être comblées qu’avec des enduits élastiques. Le plâtre ne convient que pour les petits trous et les très petits dégâts. Pour prévenir la formation d’autres fissures, les enduits élastiques (également sous forme de produits finis) sont généralement plus adaptés.

Étiqueté dans :

, ,