Les sols anciens sont souvent tout sauf plats et droits. Chape difference dalle. Dans cet article, vous découvrirez comment il est possible d’égaliser très facilement les inégalités et comment procéder.

Vérifier le sol

Avant de commencer les travaux et de décider d’un ragréage, vous devez impérativement commencer par déterminer à quel point votre sol est inégal et où se trouvent les irrégularités.

Pied à coulisse et cale de contrôle

Le moyen le plus simple de vérifier le sol est d’utiliser un niveau. Chape difference. Il s’agit d’une très longue règle métallique dont le haut est muni d’un indicateur semblable à celui d’un niveau à bulle.

Placez d’abord le niveau le long des murs. Chape difference ragreage. Vérifiez s’il y a des espaces vides en dessous et s’il y a éventuellement une pente.

Si vous souhaitez connaître la valeur exacte de la différence de hauteur à certains endroits, glissez la cale de contrôle correspondante sous les cavités ou sous une extrémité de la règle : Difference chape ciment et anhydrite. Vous pouvez lire sur la cale de contrôle quelle est la différence de hauteur exacte.

A lire également :   Retravailler le carrelage : voici les possibilités qui s'offrent à vous

Progressez des murs vers le centre de la pièce et vérifiez les différents points. Difference chape courte et moyenne. Vérifiez également tous les endroits qui vous semblent suspects « à l’œil nu ».

Tolérances pour la différence de hauteur

Si vous souhaitez poser un nouveau revêtement de sol, la différence de niveau ne doit pas dépasser 3 mm par mètre de longueur, si possible : Difference chape derailleur. Pour une longueur de 2 m, la différence ne doit généralement pas dépasser 6 mm. Difference chape et stabilisé. Ce sont les tolérances habituelles pour la planéité des revêtements de sol.

Si vous souhaitez poser du carrelage sur le sol, il est recommandé de rester si possible en dessous de ces tolérances : (Difference chape liquide et traditionnelle). Cela vaut surtout pour la pose de carreaux de grand format ou XXL. Difference chape longue courte derailleur. Dans ce cas, il ne devrait y avoir pratiquement aucune différence de hauteur dans le sol, car même de petites irrégularités peuvent avoir un effet gênant lors de la pose des carreaux.

Egalisation avec une masse de nivellement

Pour égaliser facilement le sol ou la chape, il est préférable d’utiliser une masse de nivellement adaptée Ces masses autolissantes se répartissent d’elles-mêmes uniformément sur tout le sol et forment ensuite une surface parfaitement plane.

A lire également :   Un sol en pente : Comment compenser une pente ?

Lors du choix, vous devez toutefois faire attention à :

  • le type de support (chape, chape fluide, chape chauffante, autres supports)
  • les différences de hauteur maximales (jusqu’à 5 mm, plus de 5 mm en différentes nuances
  • l’épaisseur minimale de la couche d’égalisation (19,90 € sur Amazon*)
  • la présence de trous (toutes les masses d’égalisation ne s’accommodent pas de trous profonds)
  • de choisir une masse d’égalisation appropriée pour l’intérieur (les masses conçues pour l’extérieur ne doivent pas être utilisées à l’intérieur)
  • La chape, et surtout la chape fluide, peut également être utilisée pour égaliser les supports. Alors que la masse d’égalisation est praticable au bout de quelques heures et prête à être posée au bout de deux jours environ, il faut compter au moins 30 jours pour la chape.

    Étiqueté dans :

    , ,