La durée de vie d’un lavabo est intéressante à connaître lorsque vous achetez de nouveaux lavabos et que vous devez choisir un matériau, mais aussi lorsqu’un lavabo se casse et que la question est de savoir qui doit payer. Nous expliquons les deux cas.

Droit du bail : la durée de vie utile d’un lavabo.

Les lavabos sont supposés avoir une durée de vie de 35 ans. Plus précisément, cela signifie que si un lavabo se brise avant ce délai, quelqu’un doit payer pour un nouveau lavabo. Normalement, la personne qui a causé le dommage est tenue responsable, par exemple le locataire. Toutefois, si la durée de vie est dépassée, le locataire n’a pas à payer.

Si le lavabo se brise pendant sa durée d’utilisation en raison d’un mauvais traitement grossier, l’assurance responsabilité civile du locataire paie – la valeur actuelle, après 20 ans, par exemple, environ 40% du prix du neuf. Le locataire doit payer lui-même l’installation, car l’assurance responsabilité civile ne le couvre pas.

Quelle est la durée de vie réelle d’un évier ?

En fait, les éviers sont conçus pour durer au moins 35 ans d’utilisation, et de nombreux éviers durent encore plus longtemps, quel que soit le matériau. Cependant, cela dépend un peu de la façon dont vous le traitez. Si vous laissez tomber un objet lourd sur un lavabo, il peut se casser, même s’il est neuf, bien sûr.

A lire également :   surcyclage : comment décorer avec un ancien lavabo

Les petits défauts peuvent généralement être réparés, du moins pour les lavabos en céramique, en fonte minérale ou en porcelaine. Même les lavabos en pierre naturelle peuvent être réparés avec de la résine. C’est généralement difficile avec le verre. Bien que ces lavabos soient fabriqués en verre de sécurité, ils peuvent néanmoins se briser en cas de force.

En prenant soin du lavabo, on augmente également sa durée de vie – et surtout son bel aspect. Les lavabos sont généralement remplacés parce qu’ils sont devenus inesthétiques. Mais il suffirait en fait de nettoyer régulièrement le lavabo et de le faire briller de temps en temps. Bien sûr, vous ne faites pas seulement quelque chose de bien pour le lavabo, mais aussi pour vous-même.

A lire également :   Deux lavabos, un raccordement - voilà comment c'est possible.

Étiqueté dans :

, ,