Lorsque des travaux de rénovation sont prévus dans la maison et le jardin, on se précipite souvent sur un set de pinceaux bon marché et on choisit le pinceau nécessaire uniquement en fonction de sa forme et de sa taille. Poils pinceaux. Pourtant, la prise de conscience des petites mais subtiles différences lors du travail peut faire gagner beaucoup de temps et d’efforts.

Quels sont les différents types de pinceaux ?

Les pinceaux existent depuis des siècles dans les tailles et les formes les plus diverses : Des pinceaux d’artiste les plus fins pour la peinture artistique et la calligraphie aux grandes brosses de peintre pour les surfaces gigantesques, le commerce spécialisé propose aujourd’hui un choix presque inextricable de modèles différents. Pinceaux poils animaux. La taille et la forme peuvent être les premiers critères de sélection d’un projet, mais les facteurs suivants sont également importants :

  • Matériau des poils du pinceau
  • Forme et longueur de chaque poil
  • Structure de la disposition des poils sur le pinceau
    A lire également :   Maintenir les sols stratifiés exempts de sable et de poussière grâce à l'aspiration
  • Qualité du pinceau
  • Si un pinceau perd constamment des poils pendant le travail, c’est très pénible et ennuyeux, surtout lorsqu’on travaille avec des laques. Pinceaux poils de martre. En guise de prévention, il est conseillé d’essuyer brièvement les pinceaux, même de qualité supérieure, sur une surface test avant de commencer le travail proprement dit. Pinceaux poils de poney. Ainsi, la plupart des poils non fixés se détachent du pinceau avant même d’être utilisés et ne vous gênent pas inutilement lors de votre travail.

    À quoi doivent servir les pinceaux à lasure et les pinceaux à laque ?

    Lors de l’application de vernis, il est particulièrement important de ne pas laisser de traces visibles des poils du pinceau dans la couche de vernis. Pinceaux poils de porc. C’est pourquoi les pinceaux spéciaux pour laques sont généralement équipés de poils très fins : (Pinceaux poils naturels). Comme les lasures, contrairement aux vernis, sont souvent très fluides, le matériau du pinceau doit pouvoir stocker ce type de liquide sur le trajet entre le récipient de lasure et la surface traitée, afin que la lasure ne coule pas simplement du pinceau (Pinceaux poils naturels ou synthétiques). En outre, les lasures à couche mince en particulier sont intégrées dans le bois et ne sont pas seulement réparties sur toute la surface.

    A lire également :   Rénovation en vue ? Voici les types de peinture murale parmi lesquels vous pouvez choisir !

    Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour la différence entre le pinceau à lasure et le pinceau à laque ?

    Sur un pinceau à laque, les poils sont globalement très serrés les uns contre les autres et solidement bordés au niveau du manche (Pinceaux poils synthétiques). Cela permet de s’assurer que l’application de la laque se fait sans excès de vernis sur la surface à peindre : Poils animaux pinceaux maquillage. Il convient toutefois de faire la distinction entre les pinceaux pour peinture à l’eau et les pinceaux résistants aux solvants. Poils naturels pinceaux maquillage. Alors que les poils naturels, également appelés poils de Chine, conviennent bien aux laques diluables à l’eau, les poils en polyester révèlent leurs points forts lors de l’application de laques contenant des solvants. Poils pinceaux durcis. Les pinceaux à lasure ont généralement des poils souples et longs pour pouvoir bien tenir la lasure et la faire pénétrer dans le bois. Les pinceaux à lasure pour les lasures à base d’eau sont également souvent fabriqués en poils naturels (ou en poils mixtes), car les poils de porc utilisés à cet effet sont jusqu’à quatre fois fendus à leurs extrémités, ce qui leur confère une certaine capacité de stockage.

    Étiqueté dans :

    , ,